ECVC: Le vote en faveur de la proposition de déréglementation des OGM/NTG est une atteinte aux droits des paysan·nes sur les semences

ECVC: Le vote en faveur de la proposition de déréglementation des OGM/NTG est une atteinte aux droits des paysan·nes sur les semences

ECVC condamne fermement le vote en faveur de la proposition de déréglementation des OGM obtenus avec des nouvelles techniques génomiques (NTG), qui visait à consolider la position du Parlement adoptée en février 2024 avant les élections européennes. Dans plusieurs lettres ouvertes adressées aux député·es, ECVC avait dénoncé qu’il était absolument inacceptable pour le Parlement européen de consolider sa position sur ce dossier, alors que de nombreuses questions essentielles restent irrésolues.

Tunisie : Million de Femmes Rurales soutient les luttes pour la terre à Siliana

Tunisie : Million de Femmes Rurales soutient les luttes pour la terre à Siliana

Le mouvement d’occupation des terres domaniales a commencé à Chouaïgui et Dakhla dans le gouvernorat de Manouba, où l’Association Million de Femmes Rurales et les Sans-Terre a été fondée lors de sa direction des mouvements et protestations des paysan·nes sans terre pour récupérer les terres de leurs ancêtres et les arracher aux bandes des investisseurs capitalistes qui exploitent des centaines de milliers d’hectares sans autorisation.

Chili : 5e Rencontre internationale d’agroécologie et de semences

Chili : 5e Rencontre internationale d’agroécologie et de semences

Ce séminaire important, qui s’est déroulé au Musée de l’Éducation Gabriela Mistral situé au Centre de Santiago, a été un espace où des informations et des recherches sur les semences, l’agriculture paysanne et les risques de l’avancée de l’agrobusiness sur le continent ont été partagées, à travers les lois sur les semences et la numérisation de l’agriculture ou agriculture 4.0, dans laquelle la campagne est envisagée sans paysan·nes et génère un recul plus important en matière de droits, notamment le droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire.

États-Unis : La Coalition nationale des agriculteurs familiaux demande un système alimentaire basé sur la souveraineté alimentaire

États-Unis : La Coalition nationale des agriculteurs familiaux demande un système alimentaire basé sur la souveraineté alimentaire

La NFFC se joint aux communautés agraires du monde entier pour demander un système alimentaire ancré dans la souveraineté alimentaire, et non dans les profits des multinationales ! Les agriculteurs aux États-Unis doivent se solidariser avec les agriculteurs du monde entier pour construire un pouvoir contre les défis qui nous unissent tous.

Espagne: Demande de soutien à l’agriculture familiale pour une transition agro-écologique juste

Espagne: Demande de soutien à l’agriculture familiale pour une transition agro-écologique juste

À l’occasion de la Journée mondiale de la Lutte Paysanne, le 17 avril, le mouvement « Nous plantons », qui compte plus de 50 organisations, revendique la nécessité d’une transition urgente vers des méthodes de production agroécologiques, durables et diversifiées, au sein de projets familiaux prospères et à petite échelle. Ils réclament également un système agroalimentaire entre les mains des agriculteurs et des consommateurs, et non dominé par le pouvoir de l’industrie agroalimentaire, des grands supermarchés ou des lobbies de l’agro-industrie.

Mozambique : Les paysan·nes de Zambézia, dans leur lutte pour leurs droits

Mozambique : Les paysan·nes de Zambézia, dans leur lutte pour leurs droits

Les paysans du Mozambique ont commémoré la Journée internationale de la lutte paysanne, le 17 avril, en organisant diverses activités pour rendre visible leurs luttes. En ce mois de lutte paysanne, l’UPC-Z a formé des agents d’incidence et des leaders communautaires à la gestion des conflits, afin de renforcer les compétences de médiation au sein de leurs communautés.

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

L’État haïtien a toujours été un État anti-paysan, mais depuis 10 ans, il s’est allié aux oligarques et aux pays impérialistes pour exterminer la classe paysanne. LVC Haïti demande la mise en place d’un gouvernement de transition pour remplacer le régime criminel d’Ariel.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Le nouveau plan de transition proposé par la CARICOM, fortement soutenu par le Core Group et impliquant des personnalités proches du PHTK, est peu susceptible de résoudre la crise. Des interventions similaires dans le passé ont introduit un leadership et des politiques censés atténuer la crise en Haïti, mais l’ont seulement aggravée. Haïti a besoin d’une solution émanant de son peuple, et elle est déjà là. Sommes-nous prêts à écouter ?

Maroc : La fédération Nationale du Secteur Agricole, membre de la Via-Campésina célèbre le 17 Avril, la Journée Internationale des Luttes Paysannes.

Maroc : La fédération Nationale du Secteur Agricole, membre de la Via-Campésina célèbre le 17 Avril, la Journée Internationale des Luttes Paysannes.

Le 17 avril La fédération Nationale du Secteur Agricole, membre de la Via-Campésina, célèbre la journée Internationale des luttes Paysannes destinée à commémorer et à mettre en valeur la résistance des paysan·nes du monde entier, et à souligner la continuité de leur militantisme avec toute détermination pour la justice sociale et la dignité.

République dominicaine : Les paysan·nes dénoncent les expulsions à El Seibo et Monte Grande

République dominicaine : Les paysan·nes dénoncent les expulsions à El Seibo et Monte Grande

Ce 17 avril, l’Institut Latino-américain Florinda Soriano Muñoz – IALA Mamá Tingo, en tant que membre de l’Alliance pour la Souveraineté Alimentaire de la CLOC-LVC et de l’Articulation Nationale Paysanne, rend visite à la Chambre des Députés en République Dominicaine. Iels seront reçus par la Commission de l’Agriculture, la Commission des Droits de l’Homme et une large délégation de députés pour la remise officielle de l’UNDROP, ainsi que pour la révision du projet de loi sur la pêche en RD.

Le Salvador: Régression pour le secteur agricole faute d’application de l’UNDROP

Le Salvador: Régression pour le secteur agricole faute d’application de l’UNDROP

En décembre 2018, l’État salvadorien s’est engagé en adhérant et en ratifiant, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Déclaration des Droits des Paysans et des Autres Personnes Travaillant dans les Zones Rurales (UNDROP). Cependant, l’État salvadorien n’a pas déployé les efforts nécessaires pour la mise en œuvre réelle de l’UNDROP dans le pays. Au contraire, nous avons connu une période de régression pour le secteur agricole, caractérisée principalement par une augmentation de la pauvreté en milieu rural.

Corée: Dialogues coréens-européens sur les manifestations paysannes

Corée: Dialogues coréens-européens sur les manifestations paysannes

Malgré la rapide détérioration de l’environnement de production, les manifestations d’agriculteur·rices persistent à travers l’Europe, ces derniers exprimant leur mécontentement envers l’Union européenne et les gouvernements nationaux pour leur insistance à maintenir les politiques agricoles existantes. L’ampleur et la nature durable de ces manifestations ont attiré l’attention des agriculteur·rices du monde entier. En réponse, les agriculteur·rices coréen·nes, confrontés à des défis similaires, ont manifesté un vif intérêt pour comprendre ces événements.