| |

États-Unis : La Coalition nationale des agriculteurs familiaux demande un système alimentaire basé sur la souveraineté alimentaire

Le 17 avril, la Coalition nationale des agriculteurs familiaux (NFFC) rejoint La Via Campesina (LVC) pour marquer la Journée Internationale des Luttes Paysannes, une journée d’action qui nous rassemble pour commémorer le massacre d’Eldorado do Carajás au Brésil en 1996, et pour honorer la résistance des paysan·nes du monde entier qui persistent dans leur lutte pour la justice sociale et la dignité.

Aujourd’hui est une opportunité pour célébrer et renforcer la résistance contre le système alimentaire actuel, dominé par les multinationales et marqué par le libre-échange sans restriction et la destruction de l’environnement. La bonne nouvelle est que le mouvement pour la souveraineté alimentaire se propage ! La Via Campesina, le plus grand mouvement paysan international, compte désormais plus de 180 organisations membres représentant 81 pays et plus de 200 000 000 de paysan·nes dans le monde.

En 2018, les Nations Unies ont adopté la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et d’autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP) – une étape majeure pour la protection des droits des paysan·nes et de leur rôle unique dans la protection des zones rurales et des contributions à la sécurité alimentaire. La définition de paysan·ne de l’UNDROP est la suivante :

“Toute personne qui se livre à une production agricole à petite échelle pour la subsistance et/ou pour le marché, qui dépend significativement du travail familial, domestique ou d’autres travaux non monétarisés et qui a une dépendance spéciale à l’égard de la terre.”

Dans cette définition, nous voyons les similitudes entre les agriculteur·rices à petite échelle aux États-Unis et partout dans le monde. Pour avancer, nous devons le faire dans l’unité. Aujourd’hui, le NFFC se joint aux communautés agraires du monde entier pour exiger un système alimentaire ancré dans la souveraineté alimentaire, et non dans les profits des multinationales ! Les agriculteurs aux États-Unis doivent être solidaires des agriculteur·rices du monde entier pour construire un pouvoir contre les défis qui nous unissent tou·tes. Du point de vue du système alimentaire industriel dominant, nous sommes tou·tes des paysan·nes.

Nous avons demandé à nos membres ce qu’ils ont en commun avec les agriculteur·rices à petite échelle dans le monde entier – regardez notre dernière vidéo pour entendre ce qu’ils avaient à dire !

Source: https://nffc.net/farmers-in-solidarity-for-food-sovereignty/

Ce article est également disponible en English.