Les femmes haïtiennes font face à une nouvelle ingérence impérialiste

Les femmes haïtiennes font face à une nouvelle ingérence impérialiste

L’île des Caraïbes connaît une situation de violence croissante et de violations systématiques, de contrôle des territoires par des gangs armés, de répression et de subordination des intérêts du peuple à ceux du capital transnational. Les conditions de vie dans les villes et à la campagne se détériorent considérablement. L’accès à la nourriture et la circulation de la production paysanne ont été profondément affectés. C’est précisément pour cette raison que les femmes sont au centre de la résistance paysanne, féministe et populaire.

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

L’État haïtien a toujours été un État anti-paysan, mais depuis 10 ans, il s’est allié aux oligarques et aux pays impérialistes pour exterminer la classe paysanne. LVC Haïti demande la mise en place d’un gouvernement de transition pour remplacer le régime criminel d’Ariel.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Le nouveau plan de transition proposé par la CARICOM, fortement soutenu par le Core Group et impliquant des personnalités proches du PHTK, est peu susceptible de résoudre la crise. Des interventions similaires dans le passé ont introduit un leadership et des politiques censés atténuer la crise en Haïti, mais l’ont seulement aggravée. Haïti a besoin d’une solution émanant de son peuple, et elle est déjà là. Sommes-nous prêts à écouter ?

République dominicaine : Les paysan·nes dénoncent les expulsions à El Seibo et Monte Grande

République dominicaine : Les paysan·nes dénoncent les expulsions à El Seibo et Monte Grande

Ce 17 avril, l’Institut Latino-américain Florinda Soriano Muñoz – IALA Mamá Tingo, en tant que membre de l’Alliance pour la Souveraineté Alimentaire de la CLOC-LVC et de l’Articulation Nationale Paysanne, rend visite à la Chambre des Députés en République Dominicaine. Iels seront reçus par la Commission de l’Agriculture, la Commission des Droits de l’Homme et une large délégation de députés pour la remise officielle de l’UNDROP, ainsi que pour la révision du projet de loi sur la pêche en RD.

La lutte anti-coloniale pour l’autodétermination du peuple haïtien atteint l’ONU

La lutte anti-coloniale pour l’autodétermination du peuple haïtien atteint l’ONU

La lutte anti-(néo)coloniale à Haïti s’insère à plein titre dans les contingences géopolitiques actuelles. Pour faire face aux défis existentiels que lui incombent, le peuple haïtien mène une lutte de longue-haleine pour l’émancipation et l’autodétermination, qui nécessite d’un mouvement de solidarité internationaliste solide et mobilisé. En effet, les forces impérialistes dominantes continuent d’imposer leur mainmise sur la île caribéenne afin d’en tirer des clairs avantages stratégiques; il s’agit d’éviter qu’Haïti puisse entreprendre la voie de la véritable indépendance, pour une souveraineté nationale et populaire.

La Vía Campesina appelle à la fin du blocus à Cuba : “On ne peut pas jouer avec la faim du peuple”

La Vía Campesina appelle à la fin du blocus à Cuba : “On ne peut pas jouer avec la faim du peuple”

En tant que La Vía Campesina, nous nous joignons à la communauté internationale pour exiger la fin de l’immoral blocus à Cuba, et appelons nos organisations membres, ami·e·s et allié·e·s à mobiliser la solidarité et à rester vigilant·es contre toute forme d’ingérence et d’atteinte à la souveraineté de Cuba.

Déclaration de l’Alliance pour la Souveraineté Alimentaire de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Déclaration de l’Alliance pour la Souveraineté Alimentaire de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Nous appelons les mouvements sociaux, les réseaux et les organisations populaires à renforcer les luttes pour la vie et la souveraineté alimentaire à partir de l’agroécologie et de l’autodétermination des peuples de notre région. Nous unissons nos forces pour le grand rendez-vous de Nyéléni 2025 ! Souveraineté alimentaire maintenant ! Souveraineté alimentaire des peuples !

Déclaration de solidarité : Stop au néocolonialisme ! Non aux interventions étrangères en Haïti

Déclaration de solidarité : Stop au néocolonialisme ! Non aux interventions étrangères en Haïti

La Via Campesina élève sa voix pour dénoncer fermement la nouvelle offensive impérialiste du “Core Group” en Haïti. Le 2 octobre 2023, lors de la réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies à New York, les États-Unis et l’Équateur ont réussi à faire adopter un projet de résolution autorisant le déploiement d’une force multinationale en Haïti.

Haïti : Les paysan·nes luttent pour leur souveraineté alimentaire au milieu de nouvelles tentatives d’ingérence internationale

Haïti : Les paysan·nes luttent pour leur souveraineté alimentaire au milieu de nouvelles tentatives d’ingérence internationale

Le président dominicain Abinader ferme la frontière suite à des accusations de déviation de rivière. Une déclaration conjointe de 2021 nie toute modification du cours de la rivière par les communautés haïtiennes. Parallèlement, le président dominicain, le gouvernement américain et kenyan appellent à une intervention internationale en Haïti.

RETIREZ CUBA DE LA LISTE DES ETATS SOUTENANT LE TERRORISME ET LEVEZ LE BLOCUS CONTRE CUBA !

RETIREZ CUBA DE LA LISTE DES ETATS SOUTENANT LE TERRORISME ET LEVEZ LE BLOCUS CONTRE CUBA !

En 60 ans, les États-Unis ont imposé un blocus à Cuba, exacerbé par Trump avec 243 sanctions pendant la pandémie. Ils ont également qualifié Cuba de soutien au terrorisme, entravant les transactions et l’accès aux biens essentiels. Nous visons 1 million de signatures pour retirer Cuba de cette liste et mettre fin au blocus. Lire la suite

Mission Haïti : Déclaration commune de solidarité avec la paysannerie haïtienne

Mission Haïti : Déclaration commune de solidarité avec la paysannerie haïtienne

La politique anti-paysanne de l’État, l’insécurité et la violence à l’encontre des femmes, l’accaparement des terres, le manque d’accès aux services sociaux de base et l’ingérence internationale soutenue par des gouvernements fascistes hostiles au peuple font partie des problèmes identifiés par les organisations paysannes présentes au congrès. Elles ont souligné la nécessité de la réforme agraire et intégrale, d’un plan agricole adapté à la réalité haïtienne, du féminisme paysan et populaire, de l’agroécologie paysanne, autochtone et noire, de la souveraineté alimentaire, des droits paysans, et de l’autodétermination du peuple pour surmonter les crises.

Haïti : Déclaration finale du 50e congrès du Mouvman Peyizan Papay (MPP)

Haïti : Déclaration finale du 50e congrès du Mouvman Peyizan Papay (MPP)

Du 5 au 10 août 2023, 1 152 délégués et invités nationaux et internationaux issus de 36 organisations se sont réunis à Sant Lakay à Papaye pour célébrer le 50ème anniversaire du MPP. Pendant que le MPP célèbre son 50ème anniversaire, de nombreux paysans sont contraints de fuir les campagnes pour chercher refuge en ville, et d’autres choisissent de quitter le pays pour essayer de survivre à l’étranger. L’État a fait tout ce qui était en son pouvoir pour les éradiquer.