RÉGION ARABE ET AFRIQUE DU NORD (ARNA) DE LA VIA CAMPESINA EXPRIME SA SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE SOUDANAIS

RÉGION ARABE ET AFRIQUE DU NORD (ARNA) DE LA VIA CAMPESINA EXPRIME SA SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE SOUDANAIS

Lors de la réunion régionale des membres de ArNA de La Via Campesina qui a pris fin récemment, les organisations paysannes ont exprimé leur solidarité avec le peuple qui souffre au Soudan, notamment les travailleur·eues, les agriculteur·rices et les ouvrier·ères agricoles, qui sont pris au piège d’une guerre insensée qui a éclaté en avril 2023 et qui se poursuit encore jusqu’à aujourd’hui.

La Vía Campesina Brésil appelle à la solidarité internationale face aux inondations qui dévastent le Rio Grande do Sul

La Vía Campesina Brésil appelle à la solidarité internationale face aux inondations qui dévastent le Rio Grande do Sul

Les inondations dans les régions de Vale do Rio Pardo, Vale do Taquari et la région métropolitaine de l’État ont déjà causé 107 décès et touché plus de 1,4 million de personnes. Selon la Défense civile, organisme de contrôle dans de tels cas, 327 000 personnes ont dû abandonner leurs foyers. Parmi les personnes affectées se trouvent également des paysan·ne·s organisé·e·s dans les mouvements qui composent La Vía Campesina Brésil.

Plus de 80 organisations dénoncent la conférence sur la terre organisée par la Banque mondiale en 2024.

Plus de 80 organisations dénoncent la conférence sur la terre organisée par la Banque mondiale en 2024.

Dans une nouvelle déclaration avant la conférence, elles demandent que la Banque ne touche pas aux terres des communautés. Non seulement la Banque mondiale investit directement dans des projets fonciers, mais elle promeut depuis longtemps une approche de la gestion des ressources naturelles fondée sur le marché et encourage la privatisation.

RÉGION ARABE ET AFRIQUE DU NORD (ARNA) DE LA VIA CAMPESINA ÉMET UNE DÉCLARATION DE SOLIDARITÉ AVEC LA PALESTINE

RÉGION ARABE ET AFRIQUE DU NORD (ARNA) DE LA VIA CAMPESINA ÉMET UNE DÉCLARATION DE SOLIDARITÉ AVEC LA PALESTINE

Lors de la réunion régionale des membres de ArNA de La Via Campesina qui a pris fin récemment, les organisations paysannes ont exprimé leur solidarité avec le peuple palestinien et sa lutte contre la guerre génocidaire.

Gaza face au génocide

Gaza face au génocide

Depuis des décennies, la colonisation israélienne cible délibérément toutes les bases de la souveraineté alimentaire des Palestinien·nes. Expulser les paysan·nes de leurs terres, arracher des oliviers, empêcher l’accès à la mer, cibler les infrastructures agricoles et de pêche est un moyen pour tenter de détruire la relation nourricière entre un peuple et son territoire. Depuis cinq mois, une étape supplémentaire a été franchie, à partir du moment où les décideurs israéliens ont affirmé vouloir mettre Gaza en état de siège, en bloquant tout accès à l’eau, à l’électricité et à l’alimentation.

Les femmes haïtiennes font face à une nouvelle ingérence impérialiste

Les femmes haïtiennes font face à une nouvelle ingérence impérialiste

L’île des Caraïbes connaît une situation de violence croissante et de violations systématiques, de contrôle des territoires par des gangs armés, de répression et de subordination des intérêts du peuple à ceux du capital transnational. Les conditions de vie dans les villes et à la campagne se détériorent considérablement. L’accès à la nourriture et la circulation de la production paysanne ont été profondément affectés. C’est précisément pour cette raison que les femmes sont au centre de la résistance paysanne, féministe et populaire.

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

Haïti : Nous persistons dans notre lutte et travaillons sans relâche pour que Haïti retrouve sa souveraineté alimentaire et nationale

L’État haïtien a toujours été un État anti-paysan, mais depuis 10 ans, il s’est allié aux oligarques et aux pays impérialistes pour exterminer la classe paysanne. LVC Haïti demande la mise en place d’un gouvernement de transition pour remplacer le régime criminel d’Ariel.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Haïti : Une autre intervention étrangère ne résoudra pas la crise. Le pays a besoin d’une solution émanant de son peuple.

Le nouveau plan de transition proposé par la CARICOM, fortement soutenu par le Core Group et impliquant des personnalités proches du PHTK, est peu susceptible de résoudre la crise. Des interventions similaires dans le passé ont introduit un leadership et des politiques censés atténuer la crise en Haïti, mais l’ont seulement aggravée. Haïti a besoin d’une solution émanant de son peuple, et elle est déjà là. Sommes-nous prêts à écouter ?