Palestine : Action mondiale urgente contre l’utilisation de la famine comme génocide à GAZA

Palestine : Action mondiale urgente contre l’utilisation de la famine comme génocide à GAZA

Bagnolet, 4 avril 2024 – En raison des actions délibérées menées par l’occupation israélienne en Palestine, des centaines de milliers d’habitant·es de Gaza se voient refuser l’accès à une alimentation suffisante, souffrent de la faim extrême et font face au risque croissant de mourir de famine.

Le 30 mars Journée de la terre Palestine : arrêtez le génocide contre les palestinien·nes !

Le 30 mars Journée de la terre Palestine : arrêtez le génocide contre les palestinien·nes !

En ce 30 mars, Journée de la Terre pour la Palestine, nous demandons sans équivoque l’arrêt immédiat du génocide perpétré par Israël contre le peuple palestinien. Alors que nous commémorons le 48e anniversaire de la Journée de la Terre Éternelle, nous nous tenons dans un souvenir solennel au milieu de la campagne brutale et continue d’annihilation menée par les forces d’occupation israéliennes.

France: La Confédération paysanne dénonce l’utilisation de la famine comme arme de génocide à Gaza

France: La Confédération paysanne dénonce l’utilisation de la famine comme arme de génocide à Gaza

La Confédération paysanne exprime sa consternation face à l’utilisation de la famine comme arme de génocide contre le peuple palestinien. Depuis des mois, les responsables de l’État israélien revendiquent expressément l’usage de l’alimentation comme arme de guerre à Gaza. Cette stratégie délibérée conduit à la situation catastrophique dans laquelle se trouve aujourd’hui la totalité de la population à Gaza : les gens n’ont plus d’autre choix que de manger des aliments pour animaux, des nourrissons meurent de faim et de déshydratation, 100 % de la population est en situation d’insécurité alimentaire grave.

Journée mondiale de jeûne en solidarité avec la population de Gaza

Journée mondiale de jeûne en solidarité avec la population de Gaza

En raison des actions délibérées menées par l’occupation israélienne de la Palestine, des centaines de milliers de résident·es de Gaza se voient privé·e·s d’accès à une nourriture suffisante, souffrent d’une faim extrême et sont confronté·e·s à un risque croissant de mort par inanition. L’utilisation intentionnelle et systématique de la faim en tant qu’arme génocidaire s’ajoute au massacre de près de 30 000 habitant·e·s de Gaza, dont un tiers d’enfants et un autre tiers de femmes.

Family Farm Defenders : L’alimentation n’est pas une arme de guerre !

Family Farm Defenders : L’alimentation n’est pas une arme de guerre !

Le droit humain à l’alimentation est sacré et protégé par le droit international. Family Farm Defenders maintient les principes de la souveraineté alimentaire, y compris le droit à l’alimentation, comme guide pour notre réponse à la violence, la destruction et la perte de vies en cours et en escalade à Gaza, en Cisjordanie et en Israël.

Vidéo : Lors du panel de la FAO sur les exploitations familiales, La Via Campesina défend vigoureusement les exploitations agricoles familiales

Vidéo : Lors du panel de la FAO sur les exploitations familiales, La Via Campesina défend vigoureusement les exploitations agricoles familiales

Dans un discours passionné prononcé à l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture le 23 janvier 2024, Morgan Ody, coordinatrice générale de La Via Campesina, a défendu avec acharnement le mode de vie paysan et l’urgente nécessité de défendre l’agriculture paysanne face aux crises mondiales.

Plus de 800 organisations á travers le monde signent une lettre exhortant la communauté internationale à soutenir la plainte pour génocide déposée par l’Afrique du Sud contre l’État d’Israël

La toute nouvelle Coalition internationale pour mettre fin au génocide en Palestine (ICSGP) a publié le 3 janvier 2024 une lettre de soutien* qui en moins d’une semaine a été signée par plus de 800 organisations à travers le monde. Outre les organisations initiatrices mentionnées ici, les organisations signataires représentent de vastes mouvements sociaux, notamment la Marche Mondiale des Femmes et l’Assemblée Internationale des Peuples, des mouvements dirigés par des Palestinien·ne·s et des mouvements de solidarité