Le génocide israélien en cours à Gaza : Appel à une action mondiale immédiate !

Déclaration de La Via Campesina


Alors que la guerre menée par l’occupation israélienne contre la bande de Gaza atteint ses 106 jours, La Via Campesina est solidaire avec la population de Gaza, qui subit une crise humanitaire inimaginable. Cette guerre d’anéantissement a fait plus de 25 000 victimes, plus de 62 000 blessé.e.s et plus de 8 000 disparu.e.s, soit un pourcentage stupéfiant de 4 % de la population de Gaza. Ces statistiques alarmantes dressent un tableau terrifiant de la situation à Gaza, une région où les éléments essentiels de la vie ont disparu, laissant ses habitants dans une quête incessante de sécurité.

Le blocus du point de passage de Rafah ne fait qu’aggraver cette situation désastreuse. Plus de 15 000 camions chargés de nourriture, d’eau et de fournitures médicales, qui font cruellement défaut, sont empêchés d’entrer dans la bande de Gaza. Seules quelques centaines de camions ont été autorisés à passer, laissant la plupart d’entre eux bloqués à la frontière. Ce blocus représente une utilisation honteuse de la famine comme arme contre les civil.e.s, une violation flagrante des droits de l’homme.

Les actions de l’occupation israélienne ont conduit à la destruction presque totale de plus de 75 % de la bande de Gaza, que ce soit en totalité ou en partie. Les familles qui fuient pour se mettre à l’abri sont prises pour cible de manière répétée, ce qui augmente la probabilité d’être tué par des attaques successives. L’utilisation impitoyable de la famine comme arme par l’occupation israélienne met en évidence une stratégie honteuse à l’encontre des civil.e.s.

À l’approche du Ramadan, qui commence début mars, la situation à Gaza devient encore plus critique. L’escalade historique au cours de cette période, combinée à la pénurie alimentaire massive, indique que la guerre va s’intensifier et s’étendre, y compris en Cisjordanie, qui connaît déjà des opérations de tuerie et de destruction sans précédent de la part de l’occupation.

La Via Campesina lance un appel urgent à la communauté internationale pour qu’elle intervienne et sauve plus de 5 millions de Palestinien·ne·s à Gaza et en Cisjordanie des dangers de la famine, de la mort et des massacres. Nous exigeons la fin de l’occupation, l’obligation pour les criminels de guerre israéliens de rendre des comptes et de ne pas échapper à la justice comme par le passé.

Nous demandons instamment aux nations du monde libre de suivre l’exemple de l’Afrique du Sud en entamant une action en justice contre l’occupation devant les tribunaux internationaux, en particulier la Cour internationale de justice. Cette action est cruciale pour imposer un isolement complet à l’État israélien et le forcer à battre en retraite et à arrêter la guerre.

Nous devons unir nos efforts et intensifier nos voix pour mettre fin à cette guerre et empêcher sa propagation dans les mois à venir.