Palestine : L’occupation israélienne attaque le siège de l’UAWC et de six autres organisations, volant et détruisant leurs biens.

Déclaration parue sur le site de l’UAWC le 18 août 2022

La prise d’assaut et le vandalisme des bureaux de sept ONG palestiniennes, y compris le siège de l’Union des comités du travail agricole (Union of Agricultural Work Committees – UAWC), et le vol de nos matériels et équipements de bureau, constituent des actes flagrants d’agression israélienne et d’une escalade dangereuse, visant les organisations palestiniennes de défense des droits humains dans une tentative de nous faire taire par la force et de nous empêcher de travailler.

Nous appelons la communauté internationale à assumer sa responsabilité et à protéger les sept organisations visées en forçant le gouvernement israélien à mettre fin à son agression et à revenir sur sa criminalisation illégitime de ces organisations, y compris l’UAWC.

L’attaque d’aujourd’hui contre nos bureaux confirme que le soutien de l’Union aux communautés agricoles vulnérables de la zone C empêche le gouvernement israélien de consolider son occupation illégale et son annexion de la Cisjordanie. Nous exhortons nos allié·es et partenaires du monde entier à condamner fermement cette agression et à faire entendre leur voix en solidarité avec l’UAWC et la société civile palestinienne dans son ensemble.

En particulier, nous appelons l’Union européenne et ses États membres à prendre des mesures immédiates afin de protéger les organisations palestiniennes de défense des droits humains et les membres de leur conseil d’administration et de leur personnel de manière efficace et décisive. Au-delà de nos organisations, c’est un moment décisif pour la communauté internationale de protéger le droit fondamental des Palestinien·nes à vivre en paix, en liberté et dans la dignité sur leur terre.


Cet article est disponible en