France, Christian Roqueirol, paysan activiste contre le groupe Bolloré

Article paru dans Politis, le 10 février 2017

par Malika Butzbach

Membre de la Confédération paysanne, Christian Roqueirol est accusé de dégradations par le conglomérat français. En attendant son procès, il cherche à médiatiser le fond de l’affaire : l'accaparement des terres dans des pays d'Afrique et d'Asie.

Le 20 octobre 2016, Christian Roqueirol, paysan et éleveur de moutons, est convoqué à la gendarmerie de Saint-Jean-du-Bruel, dans l'Aveyron. La cause ? Un plainte du groupe Bolloré.

« Le 6 juin, nous étions 150 à manifester devant la tour Bolloré [à la Défense], pour protester contre l'accaparement des terres en Afrique par Socfin, une filiale du groupe. J'ai descendu, symboliquement, un drapeau du mât et les vigiles se sont rués sur moi. Dans le mouvement de foule, le mât a bougé et c'est pour ça que Bolloré porte plainte contre moi pour dégradation. »

Lire la suite : France, Christian Roqueirol, paysan activiste...

L'accès à la terre pour les agriculteurs de l'Union européenne : Rapport de la conférence

(Bruxelles, le 28 février 2017) Le 7 décembre 2016, le Comité Économique et Social Européen, le groupe des Verts/ALE au Parlement Européen et la Coordination Européenne Via Campesina ont co-organisé un événement afin de débattre des problèmes d’accès à la terre en Europe. La conférence d’une journée a eu lieu à Bruxelles, aux sièges du Comité Économique et Social Européen et du Parlement Européen. Les personnes présentes ont pu écouter les présentations résumées dans le document téléchargeable ci-dessous (en anglais uniquement) mais ont aussi pu participé aux discussions afin d’aider à identifier les questions clé auxquelles les agriculteurs et paysans sont confrontés en Europe et les solutions à ces problèmes

Télécharger le rapport de la conférence “Access to Land in Europe” (EN)

Fonds de pension canadiens et accaparement des terres au Brésil

Article paru sur le site de l'Union Paysanne,

Voir ici la vidéo sur le même sujet.

(Lachute, 14 février 2017) Les fonds de pension sont toujours à l’affût de nouveaux investissements. Ils ont l’obligation de générer des profits pour assurer le versement des pensions de retraite. Pour cela, ils doivent investir les contributions des cotisants au fonds. Au cours des dernières années, les fonds de pension ont manifesté un intérêt croissant pour l’achat de terres agricoles. Il semble que l’investissement soit rentable : pendant que l’on spécule sur l’augmentation de la valeur du bien pour pouvoir le revendre moyennant un profit, le terrain rapporte de l’argent puisqu’il est loué aux paysans qui le cultivent.

Lire la suite : Fonds de pension canadiens et accaparement des...

France : Loi foncière, des progrès à confirmer pour le foncier

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 15 février 2017) La loi Potier a été adoptée hier par l’Assemblée nationale et devrait l’être aujourd’hui par le Sénat. En visant les montages sociétaires, véritables plaies particulièrement encouragés depuis 2006, elle pourrait permettre de contrôler certaines ventes de terres agricoles via l’intervention facilitée de la Safer dont elle renforce les prérogatives. Après les lois Alur, d’Avenir agricole, et Sapin, la loi Potier est une tentative de rattrapage louable mais qui ne suffira pas à réguler assez le foncier pour assurer l’accès aux terres agricoles à des paysans nombreux, répartis sur le territoire, dans des productions diverses et correspondant à la demande alimentaire.

Lire la suite : France : Loi foncière, des progrès à confirmer...

Informations supplémentaires