Brésil : Crise environnementale – Combien de temps faut-il attendre pour commencer à changer les choses ?

Brésil : Crise environnementale – Combien de temps faut-il attendre pour commencer à changer les choses ?

Juil 9, 20244 min de lecture

Article publié dans Da Folha de S. Paulo Les crimes et les tragédies environnementales se répètent au Brésil avec une fréquence de plus en plus grande. Sécheresses en Amazonie, inondations dans le Maranhão et à Recife, incendies dans le Pantanal, déforestation et baisse de la nappe phréatique dans le Cerrado,…

La Via Campesina appelle les gouvernements du monde, et en particulier les gouvernements progressistes et ceux du Sud, à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à l’apartheid et à la colonisation d’Israël. Ces gouvernements ont la responsabilité de coordonner leurs efforts afin d’assurer un avenir à la Palestine et à tout le peuple palestinien, et de s’assurer que justice soit rendue face aux crimes contre l’humanité commis par Israël.

En savoir plus

Évènements à venir

Le 17 avril dernier, La Via Campesina a réaffirmé sa solidarité et son opposition ferme à toutes les violations des droits humains et paysans. Nous poursuivons notre lutte contre le néocolonialisme, le patriarcat et le capitalisme. Nous nous engageons de manière inébranlable en faveur d’une transition juste vers l’agroécologie paysanne, élément fondamental pour atteindre la justice climatique. Ce sont les principes fondamentaux que nous portons dans notre lutte mondiale pour la Souveraineté Alimentaire.

Les luttes pour la souveraineté alimentaire dans le contexte de la faim dans le monde

La Déclaration des Nations unies sur les droits des paysan·nes et des autres personnes travaillant dans les zones rurales UNDROP

https://open.spotify.com/episode/3cLNdTijCIgP6WKu3ZnFTp?si=8df3e8a1094844a9