29 nouveaux membres acceptés au sein de La Via Campesina pendant la 7ème Conférence

(Harare, le 6 octobre 2017) A l’occasion de la VIIème Conférence Internationale de La Via Campesina, qui s’est déroulée à Derio, au Pays basque, du 19 au 24 juillet, 29 nouvelles organisations membres ont été présentées et acceptées pour rejoindre le plus grand mouvement paysan international. Ces nouveaux membres ont été présentés par leurs régions respectives. Parmi celles-ci l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud présentèrent le plus de candidatures, 17 au total. La Via Campesina compte donc à présent 182 organisations membres, réparties dans 81 pays à travers le monde. Lors de chaque Conférence Internationale, tous les quatre ans, en plus de définir la direction de la lutte par des lignes d’action stratégiques, La Via Campesina grandit numériquement. Ceci se reflète dans la déclaration d’Unai Ungaren – l’un des membres européens du Comité International de Coordination de La Via Campesina – faite lors de l’ouverture de la VIIème Conférence : « La Via Campesina continue à s’agrandir. Nous sommes près de 200 organisations à présent. Nous présentons un modèle politique international. » Cette croissance enrichit la diversité et l’unité des luttes, un aspect primordial pour réaliser un monde basé sur la souveraineté alimentaire, la justice sociale et la dignité.

Ci-dessous la liste des 29 nouveaux membres

I – Afrique de l’Ouest et du Centre

  1. Syndicat des Travailleurs de l’Agropastorale (SYNTAP) – Burkina Faso

II – Afrique australe et orientale

  1. East and Southern Africa Small-scale Farmer Forum (Esaff-Uganda) – Ouganda
  2. Agrarian Reform for Food Sovereignty Campaign (FSC) – Afrique du Sud

III – Europe

  1. LWA (Land Workers Alliance) – Royaume-Uni
  2. Elkana (Biological Farming Associacion) – Georgie
  3. Toekomstboeren – Pays-Bas

IV – Asie du Sud

  1. Bangladesh Agriculture Farm Labourers Federation (BAFLF) – Bangladesh
  2. Pakistan Kissan Rabta Committe (PKRC) – Pakistan

V – Asie de l’Est et du Sud-Est

Il n’y a pas de nouveau membre

VI – Amérique du Nord

  1. Federation of Southern Cooperatives – États-Unis
  2. Family Farm Defenders – États-Unis
  3. Organizacion en California de Lideres Campesinas – États-Unis

VII – Amérique centrale

  1. Asociación Campesina de Panamá Oeste (ACPO) – Panama
  2. Asociación de Mujeres Campesinas(ANDEMUCA) – El SalvadorPueblos Originarios – El Salvador
  3. Asociación Campesina para el Desarrollo de el Salvador (ACADESE) – El Salvador
  4. Asociación Resistencia Nicaraguense Israel Galeano (ARNIG) – Nicaragua
  5. Coordinadora Nacional de Oficiales en Retiro (CNOR) – Nicaragua
  6. Asociacion de Uniones Nacionales Agropecuarios de productores de Asociadas – UNAPA – Nicaragua

VIII – Caraïbes

Il n’y a pas de nouveau membre.

IX –  Amérique du Sud

  1. Movimento Nacional pela Soberania Popular frente a Mineração (MAM) – Brésil
  2. Confederación Sindical de Mujeres Interculturales de Bolivia (CSMCIB) – Bolivie
  3. Federación Nacional Campesina (FNC) – Paraguay
  4. Proceso Comunidades Negras (PCN) – Colombie
  5. Asociación Campesina del Valle del Rio Cimitarra (ACVC) – Colombie
  6. Asociación Campesina y Popular (ASOCAMPO) – Colombie
  7. Asociación Nacional de Zonas de Reservas Campesinas (ANZORC) – Colombie
  8. Asociación de Pequeños y Medianos Cafeteros (APEMECAFE) – Colombie
  9.  Red Apicola – Chili

X – MENA: proposés par la CCI

  1. Million Rural Women – Tunisie
  2. Fédération Nationale du Secteur Agricole (FNSA) – Maroc

Ce article est également disponible en English.