|

La Via Campesina mobilisé pour la défense de la démocratie en Bolivie !

Face à la tentative ratée de coup d’État contre l’État Plurinational de Bolivie le 26 juin, La Via Campesina et ses organisations membres à travers le monde appellent à la défense et à la stabilité de la démocratie, ainsi qu’au respect des droits constitutionnels.

Nous répudions également les actions militaires et impérialistes pour cette ingérence claire dans le pouvoir politique, attaquant les valeurs de la démocratie dans un pays souverain et contre la volonté de son peuple, promouvant la destruction de l’État plurinational, avec une économie croissante et stable, basée sur un modèle économique communautaire social et productif. La Constitution bolivienne ne peut pas être piétinée et le mandat du peuple désobéi, pour des intérêts économiques transnationaux et impérialistes !

Nous exprimons notre solidarité et nous nous joignons à la résistance de nos organisations de la CLOC – Via Campesina Bolivie. Nous appelons toutes nos organisations à travers le monde à rester vigilantes face à ces stratégies déstabilisatrices en Bolivie et dans la région. En tant que mouvements sociaux et paysans, nous reconnaissons le grand travail du gouvernement de Bolivie, dirigé par Luis Arce, qui a soutenu diverses initiatives en faveur les droits des paysan.nes et de la justice sociale.

Comme l’a affirmé le président Luis Arce : « Nous avons besoin que le peuple se mobilise contre le coup d’État. Nous ne pouvons pas permettre le retour des tentatives de coup d’État. Nous saluons les organisations pour leur mobilisation en faveur de la démocratie. Vive la Bolivie. Vive la démocratie. »

Cette publication est également disponible en English : liste des langues séparées par une virgule, Español : dernière langue.