Publications

Refroidir la planète : les communautés en première ligne mènent la lutte

Titre : Refroidir la planète : les communautés en première ligne mènent la lutte

Télécharger la publication en français 

Edition : Hands on the Land

Langue : existe aussi en anglais et en espagnol

Résumé :(Bruxelles, le 24 novembre 2016) Une nouvelle publication de Hands on the Land met en évidence la façon dont les communautés de petits producteurs alimentaires sont de plus en plus confrontées à l’accaparement des ressources naturelles et aux violations systématiques des droits humains.

Les petits producteurs et les consommateurs d’aliments, les agriculteurs, les populations indigènes, les chasseurs et les cueilleurs, les familles paysannes, les travailleurs ruraux, les éleveurs et les bergers-pasteurs, les pêcheurs et les populations urbaines – à savoir les communautés principalement affectées– sont les principales victimes de l’accaparement croissant des ressources naturelles et des violations systématiques des droits de l’homme. De plus, déjà repoussées aux limites de la société, les communautés affectées sont victimes de catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et des destructions causées par le bouleversement climatique – ainsi que de l’incapacité des gouvernements à adopter de vraies solutions concertées.

Bulletin électronique de la Via Campesina - Octobre 2016

Voici le bulletin électronique du mois d'Octobre 2016 de la Via Campesina. Un mois chargé d’événements internationaux pour notre mouvement. Le 16 octobre, journée mondiale de la souveraineté alimentaire et contre les multinationales a coïncidé cette année avec le tribunal international contre Monsanto à la Haye, aux Pays Bas. Dans la foulée, une semaine de mobilisation a eu lieu à Genève du 25 au 29 Octobre 2016 pour réclamer des Nations unies qu'elles travaillent sur un Traité contraignant contre les multinationales. En Europe, le deuxième forum européen de Nyéléni pour la souveraineté alimentaire a eu lieu en Roumanie. Nous avons mis en avant dans ce bulletin la conclusion de ce forum mais aussi cet événement scandaleux advenu au Brésil à l'encontre du MST. Aussi de nouvelles vidéos et publications. Bonne lecture.

 

Mondialisons l'espoir, Mondialisons la lutte

Brochure de présentation de la Via Campesina, édition 2016

Télécharger ici la nouvelle édition de la plaquette de présentation du mouvement.

La Via Campesina est un mouvement international qui rassemble des millions de paysannes et de paysans, de petits et de moyens producteurs, de sans terre, de femmes et de jeunes du monde rural, d'indigènes, de migrants et de travailleurs agricoles…Fortement enracinée dans un esprit d’unité et de solidarité entre ces groupes, elle défend l'agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire comme moyen pour promouvoir la justice sociale et la dignité. Elle s'oppose clairement à l'agriculture industrielle et aux entreprises multinationales qui détruisent les relations sociales et l'environnement.

Les femmes ont un rôle central dans la Via Campesina. Le mouvement défend leurs droits et l'égalité des genres. Il lutte aussi contre toute formes de violence contre les femmes. Les jeunes ont également une place très importante et sont la force inspiratrice du mouvement.

La Via Campesina regroupe 164 organisations locales et nationales dans 73 pays d'Afrique, d'Asie, d'Europe et des Amériques. Elle représente environ 200 millions de paysannes et de paysans. C'est un mouvement autonome, pluraliste et multiculturel, politique de par sa demande de justice sociale mais sans aucune affiliation politique, économique ou autre.

L'établissement de liens entre les petits exploitants et des marchés

Titre : L'établissement de liens entre les petits exploitants et des marchés

Télécharger ici la publication

Résumé : La publication résume le travail effectué sur cette question par le Groupe de travail du Mécanisme de la Société Civile (MSC) coordonné par La Via Campesina et le ROPPA. Des études de cas très intéressantes et des recommandations de politiques publiques ont été inclus.

Edition : Mécanisme de la Société Civile

Année : 2016

Langues : exite aussi en anglais et espagnol

Bulletin électronique de la Via Campesina - Septembre 2016

Téléchargez ici l'édition du mois de septembre du bulletin électronique de la Via Campesina. Nous y mettons en avant la mission de solidarité internationale organisée par la Via Campesina du 20 au 24 septembre 2016 en Colombie pour suivre la mise en place de l'accord de paix signé entre le gouvernement colombien et les FARC-EP. Pour La Via Campesina, un enjeu majeur est notamment le respect du droit à la terre et au territoire des paysannes et des paysans abordé dans le premier point de l'accord de paix ; Vous trouverez aussi un retour sur la participation de Via Campesina à la consultation mondiale sur les droits des paysans, organisée par le Gouvernement indonésien et avec l'appui du gouvernement de la Norvège et du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (TIRPAA), qui s'est tenue à Bali du 27 au 30 septembre. Enfin, le mois de septembre et ce début Octobre sont riches en mobilisations contre les accords de libre échanges. Bonne lecture.

Les menaces du Traité de Libre échange avec le Canada sur l'agriculture française

Dans cette note commune, plusieurs organisations dénoncent les effets dévastateurs du CETA sur l’agriculture. En effet, cet accord, dont la Commission européenne et le gouvernement français souhaitent une application « provisoire » dès cet hiver, entraînerait une accélération sans précédent de l’industrialisation de l’agriculture européenne.

Télécharger le document ici.

 

Bulletin électronique de la Via Campesina - Août 2016

Téléchargez ici l'édition du mois d'août du bulletin électronique de la Via Campesina. Nous y mettons en avant le communiqué de la Via Campesina à l'occasion du 10 septembre, journée internationale des luttes contre l'OMC et las accords de libre-échange. Vous pourrez lire ou relire à cette occasion la lettre écrite par Lee Kyung Hae quelques mois avant sa mort. Elle n'a pas pris une ride et tout ce qu'il y dénonce est toujours autant d'actualité. Les articles qui suivent, sur la crise du lait et de l'élevage, avec ses déclinaisons en Suisse, en France, en Inde, le démontrent bien. Heureusement, note d'espoir dans ce tableau noir, vous pourrez lire la déclaration des jeunes de la Via Campesina lors de leur participation aux rencontres internationales des jeunesses en lutte, ayant eu lieu au Brésil à la fin juin. Et comme la lutte continue, vous pourrez visionnez plusieurs vidéos issues de la participation de la Via Campesina au Forum Social de Montréal, et lire la déclaration qui en est issue.

Informations supplémentaires