France – Belgique : Marche festive « Des champs, pas d’Auchan » de Roubaix à Néchin

(Roubaix, le 17 mai 2014) Le samedi 17 mai 2014 après-midi, plusieurs associations se sont mobilisées contre des projets d’immobilier commercial destructeurs de terres agricoles en organisant une marche de Roubaix à Néchin de l’autre côté de la frontière. Roubaix, c’est là ou se trouve le siège social de l’Association Familiale Mulliez propriétaire des hypers (Auchan, Decathlon, Kiabi, Leroy Merlin, Chronodrive, Boulanger…) et autres fleurons des chaines de la restauration (Flunch, Pizza Paï) et de l’automobile (Midas, Norauto…). Comme Gérard Depardieu mais depuis bien plus longtemps, de nombreux membres de la famille Mulliez mènent une vie d’exilés fiscaux à Néchin en Belgique.

Divers collectifs soutenus par la Confédération Paysanne et confrontés à la pression foncière exercée par Auchan se sont réunis pour refuser: la spéculation foncière dans laquelle excelle Immochan (le promoteur immobilier d’Auchan) et les autres sociétés de « la galaxie Mulliez », mais aussi ; les projets multiples de grandes surfaces, de super-hyper-méga-complexes toujours plus démesurés de la très grande distribution, alors qu’en France nous sommes déjà arrivés à saturation ; et pour rappeler : les effets négatifs de la grande distribution sur l’emploi dans le secteur du commerce en général, et chez Auchan (800 postes d’encadrement supprimés en magasin en 2014-2016) et Decathlon en particulier ; les effets néfastes de la grande distribution au niveau social, avec une très forte pression tarifaire exercée sur les fournisseurs français comme sur ceux des pays émergents ; que l’on peut consommer autrement, avec une production locale et de vrais circuits courts.

La Confédération paysanne du Nord Pas de Calais et les Amis de la Conf’ appellent à soutenir la mobilisation contre la bétonisation des terres comme à Notre-Dame-des-Landes.

L’espace agricole est source d’activité économique, d’emploi et de lien social qui permet de subvenir aux besoins alimentaires régionaux. Les amis de la Conf’ dénoncent la pression permanente que subissent les paysans face à l’expansion urbaine des grandes surfaces, qui met en en péril leurs exploitations et dégrade le cadre de vie des habitants.

Contact :
17mai2014@free.fr

Cette publication est également disponible en %s.