Appel urgent de soutien à SOC-SAT contre l’expulsion de Cerro Libertad

Cher.es ami.es et soutiens,

La lutte pour l’accès à la terre et contre son accaparement est en train de se développer rapidement dans diverses parties de l’Europe. Une des batailles les plus importantes est celle que mène le syndicat SOC-SAT d’Andalousie dans les terres agricoles de « Cerro Liberta » à Jaen contre BBVA, une des plus grandes multinationales financières d’Europe. Aujourd’hui nous avons besoin de tout le soutien possible !

Depuis avril 2017, un groupe de travailleurs.euses journalier.es occupe et a mis en production un domaine de 74 hectares d’oliviers. Cette propriété appartient à l’entité bancaire mais elle était abandonnée depuis cinq ans et utilisée seulement pour la spéculation et l’encaissement des aides PAC. Jaen, un des plus grands producteurs d’huile d’olive, est une des régions avec le taux le plus élevé de chômage, précarité et marginalisation sociale. En même temps, l’énorme concentration de terre n’offre aucune alternative aux travailleurs ruraux sans emploi.

A travers le projet agroécologique et collectif de Cerro Libertad, un terrain agricole abandonné et en état de dégradation a été récupéré et transformé, apportant un bénéfice social, agraire et environnemental indéniable.

Nous entrons dans un période critique dans cette lutte. Le 19 mars, une ordre d’expulsion sur ce domaine récupéré devrait être exécutée et nous nous mobilisons pour empêcher que cela ait lieu.

A cette fin, nous demandons à tous/toutes nos ami(e)s et allié(e)s d’envoyer une lettre urgente:

LA TERRE EST UN DROIT DU PEUPLE ET NON UNE MARCHANDISE !

Nous vous prions d’envoyer cette lettre au plus tard le 18 mars et de mettre en copie cerrolibertad@gmail.com et info@eurovia.org. Vous pouvez trouver plus d’information ici sur Cerro Libertad et SOC-SAT

Ce article est également disponible en English et Español.