#25Nov : Des actions pour la vie et contre la violence !

Le 25 novembre 2020, La Via Campesina a organisé un espace virtuel de mistica et de résistance, pour marquer la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles. Des dirigeant⋅e⋅s paysan⋅ne⋅s, des organisateurs et des alliés d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique se sont réuni⋅e⋅s sur cette plateforme en ligne et ont pris part à des actions culturelles, des chansons et des slogans qui ont attiré l’attention sur la question de la violence contre les femmes rurales et urbaines partout dans le monde.

Dans leurs réflexions, les femmes ont dénoncé le patriarcat et ont attiré l’attention sur les expulsions violentes, les persécutions et les meurtres de femmes sur leurs territoires, ayant souvent lieu pour favoriser l’expansion de l’agrobusiness et des industries extractives. Le slogan “Les paysannes luttent pour leurs droits, et contre le virus du capital et du patriarcat” a trouvé un écho chez toutes les femmes qui ont pris la parole lors de cet événement. Elles ont rappelé à tous les effets néfastes qu’un système alimentaire industriel a eu sur la santé et le bien-être des familles rurales.

Les femmes qui ont pris la parole ont appelé leurs gouvernements à défendre la souveraineté alimentaire de leurs communautés, ce qui, ont-elles rappelé, serait aussi un moyen de créer des racines solides pour nos sociétés. Les participantes à l’événement ont également insisté pour que leurs gouvernements respectent l’article 4 de la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant en milieu rural, qui garantit l’égalité et la justice sociale aux femmes.

Cet article est disponible en