Défendre les droits paysans sur les semences et les ressources génétiques contre la biopiraterie.

Défendre les droits paysans sur les semences et les ressources génétiques contre la biopiraterie.

Le groupe de travail du CIP sur l’agrobiodiversité est à Rome pour participer au groupe de travail à composition non limitée chargé d’améliorer le fonctionnement du système multilatéral et de lutter contre les intérêts privés qui tentent de se débarrasser de leurs obligations telles qu’elles ont été définies par le traité de la FAO sur les plantes il y a 20 ans.