Soutien aux Peuples du Honduras, du Panama et du Guatemala

Motion adoptée le 12 Juin 2013 par la VI Conférence internationale de la Via Campesina

Au terme de la VIe Conférence internationale de La Via Campesina, qui s’est tenue du 6 au 13 juin 2013 à Jakarta (Indonésie), les délégué(e)s de 76 pays du monde, représentant 150 organisations paysannes membres de La Via Campesina International d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie, DECLARENT leur pleine solidarité avec les peuples du Honduras, Guatemala et Panama, et particulièrement avec les paysans et paysannes des peuples originaires et afro-descendants, dans leur lutte pour la défense de la Terre mère, le territoire, l’eau, les semences et la souveraineté alimentaire.

Face à la vague massive d’assassinats, de persécutions, de menaces et d’incarcérations de milliers de paysans et paysannes et de membres de peuples originaires et afro-descendants perpétrés par les entreprises transnationales, les oligarchies locales et les gouvernements au service des intérêts du capital, nous condamnons et dénonçons, devant les organismes nationaux et internationaux des droits humains et devant le monde entier, la permanente violation des droits économiques, sociaux et culturels de ces peuples.

Nous exigeons la tenue d’une enquête urgente et la condamnation des gouvernements du Panama, du Guatemala et du Honduras pour leur responsabilité dans le génocide dont sont victimes ces peuples, notamment dans la Vallée du Bajo Aguan au Honduras, du Polochic au Guatemala et dans les communautés de Colon, Veraguaz et la zone de Nobe Bugle, au Panama.

De plus, la conférence invite le Rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation à effectuer de toute urgence une visite au Honduras, au Guatemala et au Panama et à présenter un rapport à la plénière des Nations Unies dans le but de mettre fin aux massacres, à la persécution et aux menaces perpétrés à l’encontre des paysans et paysannes et des peuples originaires et afro-descendants de ces pays. 

L’ensemble des délégués, hommes et femmes, de cette VIe Conférence, soutenons les peuples du Honduras, du Guatemala et du Panamá dans l’exercice de leur plein droit à l’autodétermination, à la paix et à la refondation de leurs propres pays.

Jakarta, Indonésie, 12 juin 2013

VI CONFERENCE INTERNATIONALE DE LA VIA CAMPESINA

« EGIDIO BRUNETO »

Cet article est disponible en