| |

Solidarité en Action : Le Congrès du MPP en Haïti Inspire une paysannerie unie

Du 5 au 11 août, se déroule à Papaye, dans la commune de Hinche, Haïti, le congrès du Mouvement Paysan de Papaye (MPP) dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire du MPP. Cette organisation paysanne, qui fait partie de La Vía Campesina depuis sa fondation à Mons il y a 30 ans, a rassemblé environ 1500 délégués venant de toute Haïti, y compris des paysans des deux autres organisations de LVC, Tet Kole et le Mouvman Peyizan Nasyonal Papay (MPNKP).

Le but principal de ce congrès est de ratifier le plan d’action quinquennal du MPP, qui vise à renforcer la promotion de l’agroécologie, du féminisme paysan et populaire, ainsi que la revendication de la réforme agraire intégrale. Ces objectifs et  principes sont le moteur de la lutte du paysannat haïtien contre l’accaparement des terres et la politique anti-paysanne imposée par les détenteurs du pouvoir. Cette situation a généré un climat de violence et d’insécurité qui affecte profondément le peuple.Lors de cet événement, d’autres luttes interconnectées sont également abordées, telles que la lutte pour l’accès aux services sociaux de base pour tous et la résistance contre l’ingérence du capital international, soutenue par des gouvernements fascistes cherchant à profiter de la crise pour soumettre davantage le peuple.

Dans ce contexte, une délégation internationale de La Vía Campesina, composée de la coordinatrice générale du mouvement, Morgan Ody, de déléguées de la République dominicaine et de l’équipe technique du mouvement, est arrivée au congrès dans le but d’exprimer la solidarité de La Via Campesina dans son ensemble. Ce voyage fait partie des efforts déployés par le mouvement pour soutenir les paysan.nes et le peuple haïtien dans leur lutte contre la violence sociale, politique et économique, ainsi que les récentes menaces d’intervention militaire étrangère.

Cette situation a persisté au fil du temps et s’est aggravée depuis 2011, sous le régime du PHTK et du président Michel Joseph Martelly. Pendant cette période, il y a eu une promotion généralisée de l’importation massive d’armes à feu par la classe politique et la bourgeoisie, ce qui a conduit au transfert d’armes entre les mains de gangs criminels et a favorisé l’impunité. À partir de 2017, cette situation s’est rapidement détériorée sous le régime de l’ancien président Jovenel Moise, finalement assassiné en 2021. De nos jours, le Premier ministre Ariel Henry gouverne le pays sans parlement et en suivant les orientations du “core group”, composé des Ambassadeurs des Etats-Unis, de la France, du Canada, de l’Union européenne, d’Allemagne, du Mexique, du Brésil et du bureau de l’ONU en Haïti (BINUH), baffouant ainsi la souveraineté du peuple tout en bloquant une transition démocratique, participative et centrée sur le peuple.

La visite de la délégation de La Vía Campesina a un objectif clair : comprendre directement la réalité à laquelle sont confrontés les paysans et le peuple haïtien dans leur vie quotidienne. À travers cette expérience, le mouvement cherche à écouter et à soutenir les propositions susceptibles d’apporter des solutions pour surmonter la crise.

Face à l’adversité, l’indomptable ténacité et patience du peuple haïtien au milieu des crises incessantes sont une source inépuisable d’inspiration pour les paysans du monde entier. Si vous souhaitez soutenir la lutte du peuple haïtien, en particulier les efforts des paysans et des organisations membres de LVC en Haïti, le MPP a lancé une collecte en ligne. Cette initiative permet à de nombreux individus d’exprimer leur solidarité avec la situation en Haïti.

Notre voyage en Haïti a été marqué non seulement par les déplacements physiques, mais par un parcours de compréhension, d’empathie et d’unité. Notre présence dans le pays va au-delà de simples mots ; il s’agit de nous immerger dans leur réalité, de rester à leurs côtés alors qu’ils luttent pour un avenir meilleur.

L’authentique interaction qui se déroule lors de ce congrès du MPP met en évidence une vérité constante : la solidarité est la tendresse des peuples, et au sein de La Via Campesina, nous continuerons à la promouvoir.