Pour une recherche et des soutiens à l’innovation au service d’un modèle agricole et alimentaire sain, durable et socialement juste

Communiqué de Presse, Bruxelles le 28 Octobre 2014

L’innovation est un processus nécessaire au maintien de la petite agriculture et de l’agriculture familiale ainsi qu’à l’élaboration d’un modèle de production agricole et alimentaire sain,  durable et socialement juste. Il s’agit d’un modèle durable et viable qu’il faut soutenir par le biais de politiques qui reconnaissent et renforcent son esprit d’innovation. L’avenir du monde rural dépendra de notre capacité à adopter une approche adéquate et à apporter des solutions adaptées aux problèmes auxquels les paysans et paysannes font face au quotidien grâce des procédés innovants garantissant une agriculture respectueuse de l’environnement et des populations locales.

C’est dans ce cadre que la Coordination Européenne Via Campesina organise un séminaire intitulé : “Petites exploitations agricoles et systèmes alimentaires améliorés : quelles solutions pour que les politiques et la recherche en Europe intègrent ces acteurs de l’innovation au niveau local ?”.

L’objectif principal de ce séminaire consistera donc à trouver des solutions pour que le secteur de la recherche et les politiques de soutien à l’innovation accompagnent les innovations indispensables au monde rural, main dans la main avec les paysans et paysannes, les consommateurs et autres acteurs de la société civile, dans le contexte de la politique agricole commune (PAC) et dans le but de garantir un modèle agricole  plus durable et des aliments de meilleure qualité, produits au plus près des consommateurs. Ainsi, ce séminaire permettra d’entendre les témoignages de paysan(ne)s, de plusieurs acteurs de la société civile et de représentants des différentes institutions européennes.

La Commission européenne elle-même reconnaît les nombreuses conséquences environnementales, sociales ou encore le dépeuplement rural provoqués par l’agriculture industrielle et productiviste.  Il faut à présent passer à la vitesse supérieure pour que la recherche et les fonds alloués à ce secteur entraînent un changement de cap.

La société civile doit avoir voix au chapitre tout au long du processus de prise de décision : en effet, pour qu’agriculture et alimentation riment avec souveraineté alimentaire, il est fondamental que paysans et consommateurs soient clairement reconnus comme les acteurs de l’innovation. Il incombe aux secteurs de l’innovation et de la recherche de se focaliser sur les paysans et les agriculteurs et d’avoir pour objectif ultime la mise en place d’un modèle agricole sain, durable et socialement juste.

Nous devons nous pencher sur plusieurs questions d’importance, entre autres : l’innovation pour faire face aux demandes des consommateurs et mettre en place de nouveaux systèmes de commercialisation, en particulier les circuits courts et la vente directe ; l’innovation en matière d’agro-écologie, avec la mise au point de pratiques agricoles durables d’un point de vue social, économique et environnemental ; l’innovation dans le domaine des ressources phytogénétiques – loin du financement aberrant de la recherche, du développement et de l’innovation en matière de cultures transgéniques – pour nous concentrer sur les stratégies de conservation in situ mises en place par les paysans ou encore faire émerger un modèle participatif de recherche dans les domaines de la conservation, de la caractérisation et de l’utilisation de variétés locales. 

A l’heure où la recherche et l’innovation contribuent à une agriculture asservie au commerce, l’Union Européenne doit miser sur une recherche et une innovation axées sur les paysans et les consommateurs, pour une agriculture au service de l’alimentation.

Contacts :

  • Genevieve Savigny (FR-EN) portable: 0033625551687
  • Jose-Miguel Pacheco (PT) portable: 00351918736441
  • Andoni García Arriola (ES) portable: 0034 636451569
 
Heure et lieux des évènements du 29 Octobre:
  • 9h00–13h00,  à Bruxelles, au Comité Économique et Social Européen, 74 Rue de Trèves, Salle TRE- 7701,SEMINAIRE “Des Petites fermes pour une alimentation meilleure : comment mieux intégrer ces acteurs d’innovation locale et durable dans les politiques et la recherche ?”.

  • 12h00–18h00 à Bruxelles, Place de Luxembourg, “FERME EN VILLE” pour sensibiliser les citoyens sur les questions agricoles, l’agriculture paysanne et familiale, accroître les connaissances et favoriser la communication.

Ce article est également disponible en %s.