| |

Ouganda: ESAFF se tient solidaire à l’occasion de la Journée internationale des luttes paysannes

(Uganda, 17 avril 2024) – Avec fierté, ESAFF Ouganda se joint à la communauté mondiale pour commémorer la Journée internationale des luttes paysannes, un jour dédié à l’hommage rendu à la résilience et aux sacrifices des petit·es agriculteur·rices du monde entier. En cette journée d’importance capitale, ESAFF Uganda rend hommage aux âmes courageuses du Mouvement des travailleur·euses sans terre, tragiquement disparues le 17 avril 1996, et se tient solidement solidaire de tous celleux qui font face aujourd’hui à la répression violente et à la criminalisation injuste de leurs luttes.

Les petit·es agriculteur·rices sont la colonne vertébrale de notre nation, contribuant de manière significative à la souveraineté alimentaire locale et à la stabilité régionale. Bien que représentant plus de la moitié de la population la plus démunie en Ouganda, les petit·es agriculteur·rices produisent 90 % des aliments consommés dans le pays. Toutefois, leurs nobles efforts sont de plus en plus menacés par une multitude de défis, notamment l’empiétement des investisseurs à grande échelle, les réalités implacables du changement climatique, l’accès limité aux marchés, l’exploitation par le secteur privé et les politiques défavorables.

En Ouganda, les disparités entre les genres persistent en matière de propriété foncière, les femmes se voyant souvent refuser leur accès et leur contrôle légitimes à la terre, ce qui les relègue à des rôles secondaires dans les activités agricoles. Cette discrimination mine non seulement le bien-être individuel des femmes, mais perpétue également des cycles de pauvreté et de vulnérabilité pour les générations à venir.

Masudio Margaret, Vice-Présidente nationale d’ESAFF Ouganda, exprime les revendications inébranlables de l’organisation : “Nos revendications sont simples mais profondes : la terre, le respect et la justice climatique. Notre lutte se poursuit jusqu’à ce que la voix de chaque petit·e agriculteur·rice soit entendue. Nous labourons la terre non seulement pour aujourd’hui, mais aussi pour protéger et préserver pour les générations futures. La lutte des paysan·nes et des petit·es agriculteur·rices est la lutte pour la souveraineté alimentaire, la justice sociale et la durabilité environnementale.”

Hakim Baliraine, Président national d’ESAFF Uganda, souligne l’urgence d’une action gouvernementale : “Les petit·es agriculteur·rices ont enduré la pauvreté depuis trop longtemps en raison de la négligence de nos dirigeant·es. La pauvreté porte atteinte à nos droits, et nous exhortons le gouvernement à garantir ces droits et à assurer notre pleine participation aux processus de politique et de prise de décision à tous les niveaux.”

ESAFF Ouganda est à l’avant-garde de la défense des droits des petit·es agriculteur·rices, participant activement au mouvement mondial pour l’adoption de la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et d’autres personnes vivant en milieu rural (UNDROP). Malgré l’engagement de l’Ouganda envers l’UNDROP, sa mise en œuvre dans la législation nationale est en attente.

En cette Journée internationale des luttes paysannes, ESAFF Ouganda soulignera l’importance de l’adoption de l’UNDROP, un document pivot garantissant les droits et protections des communautés rurales. Une session spéciale se tiendra lors d’une réunion du conseil de la division de Ttamu dans le district de Mityana pour sensibiliser, évaluer la pertinence locale et formuler des plans d’action pour soutenir la mise en œuvre de la déclaration au niveau local. Un podcast spécial sur l’UNDROP sera également diffusé, mettant en lumière la nécessité de domestiquer l’UNDROP.

À travers le dialogue constructif et la collaboration, ESAFF Ouganda vise à autonomiser les communautés rurales, à défendre les droits humains et à favoriser un développement inclusif pour tou·tes.

Pour toute demande de renseignements supplémentaires ou pour les médias, veuillez contacter la secrétaire du conseil d’administration d’ESAFF Ouganda : Nancy Mugimba, Coordinatrice nationale, coordinator@esaffuganda.org.


À propos d’ESAFF Uganda

ESAFF Ouganda est le plus grand mouvement de base dirigé par des petit·es agriculteur·rices dédié à l’autonomisation et à la défense des droits et intérêts des petit·es agriculteur·rices. Axé sur la promotion de la souveraineté alimentaire, de la justice sociale, de l’autonomisation économique et de la durabilité environnementale, ESAFF Ouganda s’efforce de créer un système agricole juste et équitable bénéficiant à tous les membres de la société. ESAFF Ouganda est membre de La Via Campesina (LVC).