Liberez Junawal Bin Sukino, le défenseur de la réforme agraire !

Appel urgent à la solidarité des mouvements sociaux et de la société civile

Le 26 mai 2020, la police a arrêté Mr Junawal Bin Sukino, Président du Serikat Petani Indonesia (SPI, Syndicat des paysans d’Indonésie) du district de Tebo et qui a été en première ligne dans la lutte contre l’expulsion du village de Napal Putih dans la province Jambi en Indonésie. Napal Putih est un village construit grâce aux efforts collectifs des familles paysannes actives dans le programme de la Réforme Agraire du gouvernement indonésien..La police accuse Junawal d’avoir mis le feu dans cinq unités d’équipements lourds appartenant à PT Lestari Asry Jaya (PT LAJ) – une filiale de PT. Barito Pacific (Indonésie) et du Groupe Michelin (France)- le 14 mai 2019.

Cependant, cette arrestation fait partie des innombrables violations effectuées par le PT LAJ dans la région au nom des plantations durables de caoutchouc.

Depuis 2012, les paysans du SPI dans la région de Tebo, Province de Jambi, protestent contre l’invasion de terres à grande échelle par le PT LAJ. Cette compagnie dispose d’un permis pour occuper une zone de 61,495 hectares et a reçu un financement du Tropical Landscapes FinanceFacilities (TLFF), un partenariat entre le Programme des Nations unies pour l’environnement, le Centre Mondial d’Agroforesterie, ADM Capital et BNP Paribas. Sous un financement de Us$95millions pour la durabilité écologique, ce partenariat finance une plantation de caoutchouc durable et naturelle dans deux provinces en Indonésie – dont l’une dans la province de Jambi-. Depuis mai 2018, PT LAJ dispose d’une plantation forestière dans le Parc National Bukit Tigabuluh (TNBT). Les paysans affirment qu’au nom des “plantations de caoutchouc naturel” et de la foresterie, ce qui se passe en fait est un accaparement de terres par de grandes entreprises, avec le soutien d’institutions internationales.

A Tebo, Napal Putih fait partie des nombreux villages construits et entretenus par des familles de paysans organisées sous l’égide de Serikat Petani Indonesia (SPI). Au fil des ans, le syndicat des paysans (SPI) a fait des pas importants pour assurer la souveraineté alimentaire de la population. Ici, les familles paysannes ont créé un écosystème autosuffisant où elles cultivent des plantes grâce à des méthodes agroécologiques. Le syndicat a également construit des maisons, des écoles, des lieux de culte et a développé un marché paysan local et un système de distribution géré par des coopératives locales dirigées par la population. L’acquisition de PT LAJ dans la région fait dérailler des années d’efforts des familles paysannes pour créer un mécanisme de subsistance autonome. Au lieu de tenir la compagnie responsable, les autorités locales ont arrêté et criminalisé un jeune dirigeant du syndicat.

Serikat Petani Indonesia, l’un des principaux syndicats de paysans du pays, a organisé plusieurs mobilisations, exigeant la libération de Junawal et l’abandon de toutes les charges retenues contre lui. L’une de ces manifestations, qui s’est tenue devant le quartier général de la police dans le district de Tebo, a rassemblé près de 4000 paysans. En tant que mouvement de familles paysannes à travers l’Indonésie, Serikat Petani Indonesia est ferme sur sa demande et cherche la solidarité des mouvements sociaux à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour se tenir à nos côtés, jusqu’à la libération de Junawal et le retrait de PT LAJ de ses opérations dans la région. Nous appelons nos sœurs et frères du monde entier à intensifier la pression sur les autorités locales et à alerter les institutions mondiales de cette violation.

Vous pouvez contribuer à exprimer votre solidarité de plusieurs manières ;

  • Les organisations/individus peuvent préparer une lettre de solidarité adressée au gouvernement indonésien ainsi qu’à l’ambassade de France en Indonésie, et faire écho aux demandes du Serikat Petani Indonesia.
  • Sur votre téléphone, vous pouvez enregistrer un message vidéo/audio de solidarité

Les messages, comme nous l’avons déjà dit, pourraient faire écho à nos deux principales demandes ;

Libérer Junawal immédiatement et abandonner toutes les charges retenues contre lui

Le PT LAJ devrait être tenu responsable de l’accaparement des terres à grande échelle et devrait se retirer immédiatement de la région.

Veuillez envoyer ces messages avant le 12 juillet 2020, par courriel à spi@spi.or.id. Mondialisons véritablement nos luttes et mondialisons notre espoir d’un monde meilleur et juste qui respecte la souveraineté alimentaire des peuples.


SERIKAT PETANI INDONESIA

Le 9 juillet 2020

Pour plus d’information: Zainal Arifin Fuat – +62 812 8932 1398 / zainal@spi.or.id

Cet article est disponible en