Les paysannes luttent pour la souveraineté alimentaire, contre la violence et l’agrobusiness

Communiqué de presse du 8 mars 2015 – Journée internationale des femmes

Ce 8 mars, journée internationale des femmes, nous, les femmes de European Coordination Via Campesina, les créatrices historiques de la vie, les gardiennes des semences traditionnelles, les protectrices de la diversité alimentaire et environnementale, les messagers du savoir, élevons nos voix pour dire :

  • NON au patriarcat.
  • NON aux politiques néo-libérales.
  • NON à l’agrobusiness, responsable de l’exil de milliers de paysans et de paysannes, et NON à l’industrialisation de l’agriculture et au réchauffement climatique.
  • NON aux prétendus accords de libre-échange tels que CETA ou TTIP et à leurs procédures obscures et antidémocratiques  dont le seul but est d’obtenir un maximum de bénéfices pour des multinationales, aux dépens des droits des citoyens (droit à la nourriture, à la santé, à l’égalité, au travail, aux politiques publiques, à un environnement naturel…).
  • NON à l’accaparement des terres et des ressources naturelles, en Europe et dans le reste du monde.
  • NON à la précarité des conditions de travail.
  • NON à la violence et l’oppression.

Nous, paysannes, déclarons :

  • OUI à la garantie de nos droits sexuels et reproductifs et OUI à toutes les identités de genre.
  • OUI à la visibilité du rôle des paysannes.
  • OUI à notre reconnaissance juridique nécessaire dans les domaines politiques, sociaux et professionnels (cotisations de sécurité sociale, accès à la terre, possession de nos terres arables, droits des travailleurs migrants et des travailleurs sans terres, protection sociale…).
  • OUI à la responsabilité commune des sociétés dans l’ensemble de soins et de fonctions au sein de la sphère reproductrice.
  • OUI à toutes les femmes qui luttent quotidiennement pour un monde rural plus durable et plus juste.
  • OUI à la souveraineté alimentaire et au féminisme rural populaire.

QUE TOUS LES JOURS SOIENT LE 8 MARS !

VIVE LA LUTTE POUR LES PAYSANS ! VIVE LA LUTTE POUR LES FEMMES !

GLOBALISONS LE COMBAT ! GLOBALISONS L’ESPOIR !

Porte-parole : Inmaculada Idanez Vargas : Téléphone espagnol : 0034646444091

Cet article est disponible en