Les manifestants de Hong Kong en grève de la faim

14 manifestants contre l’OMC sont toujours inculpés à Hong Kong et sont en attente de leur procès. Le 5 janvier, 12 d’entre eux ont entamé une grève de la faim. Ils appartiennent à notre mouvement légitime contre l’OMC. Ce mouvement se poursuit :  il entend mettre fin aux politiques désastreuses imposées par cette institution. Nous considérons qu’il s’agit de politiques violentes, qui génèrent pauvreté et misère et qui tuent les paysans partout dans le monde. Nos amis doivent être libérés de manière inconditionnelle!
La Via Campesina, en collaboration avec la Korean Struggle Mission, la Confédération des Syndicats de Hong Kong (HKCTU) et l’Alliance des peuples de Hong Kong, en appelle à tous et à toutes à agir pour la libération de nos amis. Ce que vous pouvez faire ! ACTION URGENTE

Campagne Internationale pour la libération des prisonniers politiques de l’OMC

(organisations à l’origine de cette campagne internationale: Korean Struggle Mission—Korean Confederation of Trade Unions, Korean Peasants League,Korean Catholic Farmers Association—Hong Kong Confederation of Trade Unions, Hong Kong People’s Alliance,et La Via Campesina)
 
Grève de la faim des prisonniers politiques de l’OMC
12 des 14 prisonniers politiques ont décidé de commencer une grève de la faim d’une durée illimitée qui a commencé le 5 janvier 2006, pour souligner la profonde injustice de leur détention ainsi que pour insister sur les raisons qui ont motivé leur déplacement à HongKong pour manifester contre l’OMC. Leur lutte n’était pas contre les habitants de KongKong mais contre les politiques néolibérales mises en place par l’OMC sans consultation avec les travailleurs et les paysans qui sont les plus concernés.

Appel à l’action
Nous demandons à la communauté internationale de se mobiliser pour exprimer son soutien et son  indignation, ainsi que pour exiger des autorités de HongKong qu’elles relâchent immédiatement ces quatorze personnes. Nous demandons aux organisations et aux individus de participer à des actions de soutien.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE
• Campagne internationale de pétitions
Ecrivez à Donald TSANG, chef de l’exécutif honkongais pour demander la libération des 14 prisonniers politiques de l’OMC. Vous pouvez utiliser le modèle ci-dessous. Merci d’adresser une copie de ces lettres au Comité International pour la Libération Immédiate des Prisonniers Politiques de l’OMC dont le courriel est antiwto2005@naver.com and hkpa.documentation@gmail.com.
• Journée internationale d’action
Nous demandons à toutes les organisations et à toutes les individus d’organiser des rassemblements de protestations devant les Ambassade de Chine le 9 janvier 2006 à 12h00. En plus du rassemblement, nous vous demandons de rencontrer des officiels de l’Ambassade et de leur demander d’intervenir pour la libération des prisonniers politiques arrêtés. Merci de nous communiquer toutes les informations concernant ces actions à antiwto2005@naver.com et hkpa.documentation@gmail.com.
• Participer à une mission de solidarité à Hongkong
Nous organisons une délégation constituée de responsables de syndicats, d’organisation pour la défense des droits de l’Homme, d’organisations de la société civile, de mouvements paysans, qui pourraient participer à une mission de solidarité qui se rendra à Hongkong. Le programme commencera le 8 janvier par un rassemblement local coordonné par les groupes de Hongkong. Une Conférence de presse est prévue le 9 janvier, ainsi que des rencontres avec des responsables des autorités de Hongkong le 10 janvier. Les membres de la mission seront présents le 11 janvier au tribunal pour assister aux audiences. 
Pour de plus amples informations sur la mission de solidarité, merci de contacter Elizabeth Tang du HKCTU au +852-9091-9088 et Jin Sook Lee du KCTU au +852-6733-8395
• Jeûne de solidarité
Nous vous invitons à observer un jeûne de solidarité d’un jour ou d’un repas en solidarité avec les 12 grévistes de la faim de Hongkong entre le 5 et le 11 janvier 2006. Merci de communiquer votre jeûne a antiwto2005@naver.com et hkpa.documentation@gmail.com.
• Soutien financier
Nous faisons appel à votre générosité financière pour nous aider à couvrir les frais qui sont induits par la présence de nos compagnons à Hongkong. Vous pouvez envoyer vos dons par chèque à l’ordre du Student Christian Movement of Hong Kong, à envoyer à Mr. Chan Chiu Wai at 7/F Wing Wong Building 557-559 Nathan Road Kowloon, Hong Kong. Merci de bien indiquer sur le chèque qu’il s’agit d’une donation destinée aux "support for arrested WTO protestors » [Soutiens aux manifestants contre l’OMC qui ont été arrêtés]

Campagne internationale de pétitions

Nous vous proposons d’envoyer cette lettre de soutien à Mr Tsang, Chef Exécutif de Hongkong (Via fax: 852-2509-0577 or Via e-mail ceo@ceo.gov.hk ) pour lui demander une libération immédiate des 14 prisonniers politiques de l’OMC et lui faire part de votre préoccupation quant à la manière dont ils ont été traités au cours de leur détention. Merci de bien vouloir également adresser une copie de votre courrier à Mr Lamy, Directeur Général de l’OMC (Fax: 41-22-731-42-06 or enquiries@wto.org)

***

Exemple de lettre que vous pouvez utiliser

Mr. Donald Tsang
Chief Executive
Special Administrative Region of Hong Kong
People’s Republic of China

Via fa x: 852-2509-0577 or Via e-mail ceo@ceo.gov.hk

January 4, 2006

Dear Chief Executive Tsang:

On behalf of (PLACER ICI LE NOM DE VOTRE ORGANISATION), I am writing to express our deep concerns about the arrest of 14 protestors from South Korea, Japan, Taiwan, and mainland China, who are facing charges of unlawful assembly for the events that transpired on the December 17, 2005 near the vicinity of the 6th World Trade Organization Ministerial Conference site in Hong Kong.

The 14 protestors charged were among more than 1,300 people arrested on the night of December 17 questioning the on-going negotiations within the conference site, which would undoubtedly be detrimental to the livelihood of farmers, workers, and people around the world. The protestors were attempting to voice their frustration and desperation at yet another round of the WTO Ministerial conference that yielded no measures to alleviate poverty or to a ddress their concerns.

Although all fourteen are released on bail, it is our understanding that the Hong Kong government has formally charged them with unlawful assembly and they are considering adding new charges. We are very concerned by the actions of the Hong Kong government and the police. Thus, we strongly call for the immediate release of the 14 protestors so that they can return home to their families.

We must also voice our serious concerns at the uncalled for and excessive use of force by the Hong Kong Police during the night of the 17th. Many were injured, and electric shock batons were used, while reports of ¡°beanbags pellets¡± being fired upon have also been confirmed. We have been told that there were numerous instances of human rights violations during the process of detaining over 1,300 protestors that have been documented by human rights organizations. We urge that an impartial and thorough inquiry into the human rights violations and the violence used on the part of the Hong Kong police be pursued.

As concerned regarding this matter, we would like to point out that a failure to properly investigate and rectify human rights violations would reflect negatively on the human rights standards of the Special Administrative Region of Hong Kong. A harsh sentence for the 14 would also put into question the democratic tolerance of the region, taking into account that no foreigners have been arrested in previous cases of similar demonstrations.

We will continue to monitor closely the proceedings regarding the 14 protestors and again stress our call for the immediate release of the 14 activists.

We thank you for your attention to this urgent matter.

Sincerely,

(list of signatories)

CC: Pascal Lamy
Fax: 41-22-731-42-06 or enquiries@wto.org

Cet article est disponible en