La Via Campesina Africa se joint aux voix mondiales qui dénoncent les assassinats et la persécution des militants sociaux

(Morogoro, 13 novembre 2020) : Les organisations membres de LVC en Afrique dénoncent avec la plus grande fermeté l’augmentation continue de la violence contre les communautés et leurs défenseurs, ces grands et courageux paysans et leaders communautaires qui ont historiquement pris position pour protéger les droits de l’Homme et de la Nature sur leurs territoires.

Nous observons avec une grande douleur l’abus de pouvoir flagrant, la violence et l’impunité perpétrés contre l’Homme et la Nature dans tous les coins du monde alors même que nous subissons les impacts de la pandémie COVID 19 et de la nouvelle réalité imposée.

En ce moment critique de l’histoire de la planète, nous constatons l’accentuation des luttes   de grande ampleur pour la défense de la terre, de l’eau et du territoire et ce dans un environnement social de plus en plus hostile pour mener à bien des combats. Les tensions sociales ont atteint un sommet, avec des conflits armés et des altercations sociales ayant lieu au nom du profit et de la violence pour le plaisir de la violence.  

Alors que nous déplorons la perte tragique de nos défenseurs, nous adressons nos condoléances à notre sœur Fikile Ntshangase. Elle était une dirigeante qui avait décidé de se tenir aux côtés de sa communauté et de dire NON à l’expansion de la mine de charbon de Tendele à Somkhele, KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. Elle a été brutalement assassinée chez elle, devant son jeune petit-fils. Sa vie n’a pas été vaine. Tout comme les innombrables vies des héros silencieux qui défendent des territoires, nourrissent les gens et soignent le monde.

“Je ne peux pas vendre mon peuple. Et s’il le faut, je mourrai pour mon peuple.” – Fikile Ntshangase

C’est avec une grande indignation que nous dénonçons le fait que de nombreux membres de nos organisations de la Via Campesina en Colombie figurent sur la liste des personnes assassinées, et que plusieurs autres ont été menacés par des groupes paramilitaires qui déploient des stratégies de terreur pour faire taire les revendications historiques.

Nous nous joignons à la voix paysanne mondiale de LVC pour dénoncer les menaces directes contre notre camarade Nury Martínez et sa famille. Elle est la présidente de FENSUAGRO et membre du Comité international de coordination de LVC. Nous dénonçons également les menaces contre Demetrio Guerrero, membre de l’organisation FENACOA.

A ce jour, près de 251 leaders sociaux et défenseurs des droits de l’homme ont été assassinés, dont dix membres d’une même famille et 52 signataires de l’accord de paix en Colombie. Une action drastique est nécessaire pour protéger les défenseurs des droits de l’homme et la communauté internationale doit intervenir pour assurer la surveillance, le suivi et le soutien nécessaires pour mettre fin à ce massacre.

En tant que garant du point 1 de l’accord de paix, relatif à la réforme agraire intégrale, et en raison de notre responsabilité morale envers la paysannerie, les peuples indigènes, les femmes et la société organisée, La Via Campesina appelle à une campagne permanente de solidarité pour rester vigilant face à cette situation de violence systématique. Nous dénonçons également l’État colombien pour avoir miné cet accord historique qui aurait pu transformer la vie de millions de Colombiens, en y apportant plus de justice et de démocratie.

Nous demandons instamment à nos États africains d’intégrer pleinement la déclaration des Nations unies sur les droits des paysans dans les processus publics infranationaux, nationaux et régionaux pertinents relatifs à la vie et au territoire des paysans et des indigènes. En outre, en tant que fiers signataires de l’UNDROP, nous encourageons nos États à inspirer des actions concrètes en Colombie pour METTRE FIN À LA VIOLENCE, et rétablir le chemin de la paix et de la réconciliation.

Nous sommes des défenseurs sociaux, des paysans, des femmes, des peuples indigènes et organisés, nous ne sommes pas des criminels !

NOUS VOULONS LA PAIX !

#TransformonsMaintenant

NOUS NOURRISSONS LES PEUBLES ET CONSTRUISONS LE MOUVEMENT POUR CHANGER LE MONDE !

MONDIALISONS LA LUTTE ! MONDIALISONS L’ESPOIR !

Cet article est disponible en