|

La lutte LGBT+ dans les campagnes fait écho aux voix des personnes réduites au silence par la violence

La voie vers une transformation sociale profonde passe par le droit à la diversité sexuelle et de genre. Les personnes LGBT+ dans les campagnes exigent de plus en plus une rupture avec le système actuel qui les criminalise et les tue, et incluent cet agenda dans la lutte permanente des mouvements sociaux. Dans les mouvements populaires à la campagne, la lutte pour les droits des personnes LGBT+ rejoint la lutte pour la souveraineté alimentaire dans la recherche d’un monde juste, avec liberté et diversité, et avec des relations égalitaires entre les personnes et la nature.

Au Brésil, la solidarité a été au centre de la lutte contre la LGBTphobie dans les campagnes. Le 1er mai 2021, Lindolfo Kosmaski, membre du mouvement des sans-terre (MST), a été brutalement assassiné à l’âge de 25 ans. Depuis lors, Via Campesina et les mouvements populaires alliés se sont fait l’écho de la voix de Lindolfo et de son combat, en quête de justice. Lindolfo était enseignant et militant du collectif LGBT+ du MST. Nous nous sommes entretenus avec Luana Oliveira, membre du MST et du collectif LGBT+ de Via Campesina, au sujet du cas de Lindolfo et de la diversité de la lutte LGBT+ au sein du mouvement.

LIRE L’INTERVIEW COMPLÈTE ICI

Ce article est également disponible en English and Español.