Déclaration de solidarité de La Via Campesina avec la Palestine

L’occupation israélienne poursuit son attaque féroce contre le peuple palestinien. Cette agression s’est intensifiée depuis le début de l’année de manière plus insensée qu’à aucun moment au cours des 17 dernières années.

Depuis le début de cette année et jusqu’à aujourd’hui, les soldats de l’occupation et les colons israéliens ont tué 217 Palestinien·nes, dont la plupart ont moins de 20 ans. Ils ont également détruit des centaines d’installations agricoles et confisqué des milliers de dunams agricoles afin de construire plus de 10 000 nouvelles colonies israéliennes.

La Via Campesina constate cette terrible agression contre le peuple palestinien avec une profonde préoccupation et la considère comme une agression contre tous les peuples qui luttent pour la paix et la justice. C’est une attaque contre toute l’humanité.

La Via Campesina demande également la fin de cette agression et que les auteurs de ces crimes soient tenus responsables. La Via Campesina considère aussi que l’adhésion de partis et de personnes israéliennes accusées de meurtre et de terrorisme, et qui ont des antécédents criminels, comme Ben Gafer et Smotrich, au prochain gouvernement israélien est une affaire très dangereuse et montre le vrai visage d’Israël. Par conséquent, nous appelons le monde à boycotter ce gouvernement d’occupation et à faire pression de toutes nos forces pour que celui-ci mette fin à son occupation de la Palestine.

La Via Campesina demande également une mission d’enquête en Palestine afin de connaître les menaces et les dangers auxquels sont confrontés les paysan·nes palestinien·nes.


Cet article est disponible en