Belgique : les paysan·ne·s se mobilisent pour sauver le climat

Ce dimanche 8 décembre, plusieurs mouvements et organisations paysannes se mobilisent à Bruxelles pour réclamer à l’Europe de sauver le climat par l’agroécologie paysanne. Les organisations dénoncent l’incohérence des institutions européennes : alors que le parlement européen décréte l’urgence climatique, le même parlement signe un accord de libre échange avec les Etats Unis facilitant l’importation de viandes bovines américaines en Europe, alors que le marché est déjà saturé.

Cette décision a suscité la colère des organisations paysannes belges et européennes. “Nous sommes en pleine COP25, les Etats-Unis se sont retirés des Accords de Paris et on va signer un traité commercial avec ce pays qui ne respecte ni l’environnement, ni le bien-être animal, c’est totalement incohérent!“, déclare Luc Hollands, Représentant régional pour la Fugea, à Vedia.be

On se demande vraiment quelle est la ligne politique. Un jour, ils nous soutiennent et l’autre, ils vont voter une ouverture du marché donc c’est du marchandage. On sait très bien que c’est pour laisser rentrer des voitures et nous agriculteurs qui nourrissont les citoyens, nous sommes les dindons de la farce.” ajoute Benoît Michel, paysan belge.

Par ces décisions incohérentes et irresponsables, les institutions européennes tuent peu à peu l’agroécologie paysanne en Europe, seul moyen de refroidir la planète. Les organisations paysannes maintiennent la pression et comptent sur la prise de conscience des citoyen·ne·s européen·ne·s pour sauver l’agriculture paysanne.

La mobilisation de ce dimanche est ouverte au public. Informations et programme : https://web.facebook.com/events/2486839138195842/

Sources : videa, page de la FUGEA

Cet article est disponible en