#8M2021 Les paysannes, les travailleuses et les militantes d’Asie se mobilisent à l’occasion de la Journée internationale pour le droit des femmes

En Indonésie, la commission des femmes de Serikat Petani Indonesia a organisé des réunions avec les femmes des communautés rurales du sud et de l’ouest de Sumatra pour analyser le contexte agraire du pays et l’impact du conflit agraire sur les femmes rurales. Elles ont également élaboré un plan d’action pour donner une visibilité à la contribution des femmes sur les fermes ainsi que dans l’organisation paysanne.

En Thaïlande, les paysannes de la Fédération paysanne du Nord se sont jointes aux travailleuses et aux militantes pour manifester en faveur des droits des femmes. Elles ont également protesté contre les prix élevés des denrées alimentaires et demandé des amendements à la Constitution afin de protéger les droits des femmes.

L’aile féminine de Nouminren, la fédération paysanne du Japon, a déploré la chute du prix d’achat du riz. Elles ont dénoncé les tentatives du gouvernement de mettre en œuvre une réduction annuelle de la production, alors même que les importations se poursuivent. Dans une vidéo publiée à l’occasion de la Journée internationale pour le droit des femmes, elles ont demandé au gouvernement de distribuer les stocks excédentaires aux parents célibataires et aux étudiants qui ont besoin d’aide du fait de la pandémie.

Au Srilanka, les paysannes et les travailleuses des zones rurales ont manifesté et dénoncé les pratiques d’exploitation des sociétés de micro-financement qui ont créé une crise de la dette sans précédent dans les villages du pays.

En Inde, des milliers de femmes se sont jointes aux protestations des agriculteurs dans la banlieue de Delhi, lundi, à l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes, pour demander l’abrogation des nouvelles lois qui ouvrent les marchés des produits agricoles aux acheteurs privés.

Au Pakistan, les femmes ont organisé plusieurs marches et rassemblements à travers le pays. Au cours de la pandémie, le Pakistan a connu une forte augmentation des cas de violence domestique, ainsi qu’une charge accrue de travail domestique et de soins imposée à toutes les femmes et notamment celles qui travaillent en plus à l’extérieur de leur foyer

En Malaisie, les femmes du Mouvement des peuples autochtones de Bornéo (PANGGAU) se sont réunies pour analyser la situation agraire du pays. Elles ont également préparé et vendu des gâteaux de lune afin de collecter des fonds pour des activités et des événements dans les communautés.

En Corée du Sud, les paysannes membres de l’Association des femmes paysannes de Corée (KWPA) ont fait écho à l’appel international à la solidarité de La Via Campesina et ont adapté les affiches de mobilisation dans les langues locales.

Cet article est disponible en