|

Uni·e·s contre la COVID-19 : Communication de l’Union des Comités d’Action Agricole palestinien

(29 Juin 2020) En accord avec ses principes philosophiques illustrés par le slogan (Nous protégeons notre terre et nous soutenons nos paysans), et dès la déclaration de l’état d’urgence suite à la pandémie de COVID-19, en Palestine et dans le monde entier, l’UAWC a mobilisé tout son personnel et tous les comités agricoles dans toute la Cisjordanie du nord au sud, afin de soutenir les paysans et leurs familles. Dans sa campagne « Unis contre la COVID-19 », l’UAWC a pu toucher 9354 familles et distribuer 1490 kits d’hygiène, 358.000 plants de légumes et 855 colis de nourriture. Le syndicat a, en outre, contribué à la livraison de colis de légumes à 3000 familles à Bethlehem où la pandémie s’était déclarée.

Lors de la première phase de sa campagne, l’UAWC a concentré ses efforts sur les familles qui habitent dans des zones isolées et marginalisées où le gouvernement n’organise ni services ni soins médicaux. Le personnel d’UAWC a réussi à joindre 1490 familles de paysans et d’éleveurs dans 85 communités de Bédouins, situées dans différentes régions de la Cisjordanie, spécialement dans la vallée du Jordan et dans le sud.

L’UAWC a également organisé une campagne de dons en faveur de Bethléem et de ses banlieues car la ville entière était en confinement obligatoire, ce qui laissait les familles dépourvues de nourriture et incapables de répondre à leurs besoins primaires. Grâce à cette campagne d’urgence, un convoi de 3 camions transportant toute une variété de légumes est arrivé dans la ville. Les légumes venaient des paysans et des coopératives agricoles des régions de Qalqilya, Jenin, Jéricho et de la Vallée du Jourdan. Les 40 tonnes de légumes de ces camions ont été distribuées à 3000 familles de Bethléem.

Dans un effort pour mettre en application le concept de sécurité alimentaire et transformer cette idée, adoptée 17 années auparavant, en réalité pour tous les Palestiniens, qu’ils habitent dans les campagnes, les villes ou les camps, l’UAWC a participé à la campagne lancée par le Ministère de l’Agriculture en coopération avec la PAIC (Coalition des institutions agricoles palestiniennes) visant à distribuer 1 million de plants de légumes dans différentes régions de la Cisjordanie, encourageant ainsi les habitants à retourner à la terre et à cultiver des jardins potagers. L’UAWC a joué un rôle prépondérant dans la distribution de 400.000 plants de légumes à 4.000 familles dans 110 endroits de la Cisjordanie. La Banque de Semences locales de l’UAWC a contribué en envoyant 122.000 plants de légumes afin que les paysans puissent produire leur alimentation, renforçant ainsi la souveraineté alimentaire.

L’état d’urgence ayant été prolongé de trois mois, de nombreuses familles ont été gravement affectées. La réponse de l’UAWC à cette situation a été unique. Une étude des besoins des communautés et des familles ayant perdu leur revenu – particulièrement les travailleurs agricoles locaux- a été entreprise afin de déterminer les besoins de chacun, de clarifier les articles les plus essentiels à chaque famille et de les leur livrer. Chaque famille a reçu des colis alimentaires dont elle avait déterminé le contenu. Suivant cette étude près de 900 colis alimentaires ont été livrés dans 32 communautés et sites en Cisjordanie.

L’UAWC a complété la quatrième étape de sa campagne en ciblant plus de 227 communautés dans différentes régions de la Cisjordanie. Le syndicat continue à travailler à la mise en œuvre de son programme et de ses projets dans le cadre de sa vision et de sa mission qui est de soutenir la résilience des paysans, de protéger la terre et de contribuer à consolider le concept de souveraineté alimentaire en tant que levier vers l’auto-suffisance et la libération nationale. En dépit de la difficulté des circonstances actuelles, l’UAWC continuera sa campagne dans l’avenir pour aider les paysans à contribuer autant que possible au processus de récupération de la pandémie de COVID-19.