Révision de la loi Agro Sylvo-Pastorale : Les chantiers du CNRC pour tirer les paysan·ne·s de la précarité

Le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) a tenu une conférence de presse ce jeudi 25 janvier 2024 dans un hôtel de la place. Au cours de cette rencontre, un appel à la mobilisation de 2.000 paysan·ne·s a été lancé. La finalité, c’est de créer les conditions d’unir leurs forces dans une perspective de prise en charge de leurs préoccupations.


Le Président du CNCR, Nazirou Sall et les leaders du mouvement qui ont pris part à la rencontre ont d’abord félicité les agriculteur·trice·s particulièrement celles et ceux du monde rural. Ces derniers ont largement contribué à la promotion du consommer local grâce aux progrès réalisés en matière de transformation des céréales. Ainsi, l’accessibilité de ces produits locaux aux ménages a permis d’alléger leurs charges. Toutefois, en dépit des progrès, des familles rencontrent des difficultés.  

Le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux regrette de constater de nombreux défis qui entravent les capacités des exploitations familiales à assurer une souveraineté alimentaire aux Sénégalais.  Face à ces défis, Nazirou Sall, le président du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux a plaidé pour un appui durable aux agriculteur·trice·s notamment les paysan·ne·s du monde rural.

Pour ce faire, l’agrosylvopastoral du département de Podor sollicite de l’État du Sénégal, des partenaires et autres acteurs impliqués dans le secteur agricole, la révision de la loi Agro Sylvo Pastorale (LOASP), la mise en place d’un conseil supérieur pour faciliter le dialogue entre les agriculteur·trice·s et les autorités, l’application du décret sur la protection sociale, la modification de l’assurance agricole à 70%.

Ajoutons la finalisation de la réforme foncière pour faciliter l’accès aux terres et promouvoir l’emploi des jeunes dans le monde rural ainsi que l’accès aux exploitations familiales aux financements.
Dans la même foulée, les membres du conseil invitent les autorités à prendre en considération les propositions mises sur la table et à les intégrer dans les politiques et programmes tout en précisant qu’ils restent ouverts aux concertations pour aider les agriculteur·trice·s du monde rural à sortir de la précarité.

Pour l’histoire, le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) est créé en 1993. Il a pour mission de promouvoir l’agriculture paysanne durable pour garantir la sécurité alimentaire et de contribuer à la création d’emplois et au développement économique du Sénégal.