Palestine : la société civile pacifiste internationale impose sa présence à Ramallah

” Nous sommes en train de casser le blocus de Ramallah avec notre présence renforcée”
La mission civile internationale pour la protection du peuple palestinien est présente depuis le jeudi 28 mars dans la ville assiégée de Ramallah. Composée au départ d’une quarantaine de militants de nationalité française et suisse, elle vient d’être renforcée ce matin par l’arrivée d’un groupe d’une trentaine de personnes ( 20 français et 10 italiens). Elle compte à l’heure actuelle près de 80 hommes et femmes.
La mission s’est assignée pour objectif prioritaire un rôle d’observation. Elle témoigne des exactions commises continuellement par l’armée israélienne envers des populations civiles palestiniennes. Certains de ses membres accompagnent les ambulances et les équipes médicales, que, au mépris de toutes les conventions internationales, des militaires israéliens n’hésitent pas à prendre pour cible. Alors que les Etats n’appliquent les résolutions qu’ils viennent de voter aux Nations-unies, la société civile internationale apparaît actuellement comme la seule force politique capable de provoquer une évolution concrète sur le terrain. José Bové, de la Confédération Paysanne et membre de la délégation de la Via Campesina, estime que “Nous sommes en train de casser le blocus de Ramallah avec notre présence renforcée. Ainsi nous sommes en train de pallier à la défaillance des Etats qui n’ont rien fait pour cela.” Les 80 militants présents dans la ville assiégée de Ramallah lancent un appel à toutes les associations civiles de la planète pour qu’elles suppléent la défaillance des structures institutionnelles internationales et celles des Etats.
L’appel demandent à toutes les organisations de : · Déléguer des observateurs dans les territoires occupés, pour venir renforcer l’équipe qui se trouve actuellement en place ; · Lancer une vaste campagne de mobilisation de l’opinion publique internationale ; · Harceler leur gouvernements respectifs pour qu’ils prennent enfin les mesures qui s’imposent pour assurer la protection du peuple palestinien ; · Obtenir une mise en œuvre effective des résolutions votées aux Nations-Unies
Pour contacter la Via Campesina : Pour contacter la Via Campesina (José Bové, Paul Nicholson, Mario Lill) et les missions civiles à Ramallah au +972-2-29.535.44 Pour contacter la Via Campesina à Jeruzalem : +972-2-628 2261 Pour contacter la Via Campesina en Europe : ou +33-5-6186 1622 ou +32-2-343 8444

Cet article est disponible en