La Via Campesina réaffirme son engagement dans la lutte contre le patriarcat

Dans le cadre de la 8ème Conférence Internationale de la Via Campesina, le mouvement débat sur la manière de lutter contre le patriarcat afin de changer les relations d’inégalité dans les campagnes entre les hommes, les femmes et les diversités, comme moyen de lutter contre le capitalisme qui promeut ces injustices.


La Via Campesina a discuté dans le cadre de sa 8ème Conférence Internationale qui se tient à Bogota du 1er au 8 décembre 2023, de l’importance d’analyser les inégalités de genre comme un défi important à résoudre pour la construction de la Souveraineté Alimentaire. La réunion des “Hommes contre le patriarcat” est un espace de réflexion et de changement pendant la conférence qui espère contribuer à ce processus historique du mouvement.

Depuis que La Via Campesina a commencé à discuter autour du patriarcat, il est devenu évident que les hommes doivent parler de la manière dont leurs comportements affectent les femmes et les diversités, ainsi que de ce qu’ils peuvent faire pour mettre fin aux inégalités subies par les femmes dans les campagnes.

Les membres de La Via Campesina reconnaissent que des mécanismes doivent être mis en place pour lutter contre le patriarcat, promouvoir l’égalité des genres, soutenir les victimes et promouvoir la participation des femmes et des diversités à la politique et aux espaces de prise de décision comme moyen d’arrêter et de démanteler le patriarcat.

Dans le passé, La Via Campesina a décidé que les hommes et les femmes partageront les responsabilités sur le terrain et dans l’organisation : « La Via Campesina est un mouvement qui reconnaît la pleine égalité et la valeur des hommes et des femmes »; cette reconnaissance a été réaffirmée par les participants de l’espace “Hommes contre le patriarcat”.  Ils ont réaffirmé : « Il est nécessaire de considérer les femmes comme nos égales, en donnant la priorité au fait que nous devons tous soutenir le travail local, afin que, très bientôt, les hommes et les femmes puissent marcher main dans la main dans des conditions d’égalité ».

Il est encore nécessaire de lutter contre les obstacles culturels et juridiques dans de nombreux pays, où la lutte des membres de La Via Campesina doit être renforcée afin de changer la situation d’inégalité qui affecte les femmes et les diversités.

L’espace « Les hommes contre le patriarcat » a reconnu que les contributions du féminisme sont précieuses et qu’il est important de mettre en lumière l’histoire et les luttes des femmes rurales pour la construction de la Souveraineté Alimentaire.

« Les hommes de La Via Campesina, nous sommes engagé dans la lutte contre le patriarcat ».

« Nous générons le changement du dedans ».

« Souveraineté alimentaire et justice de genre ».