France, Procès de Montbéliard : Le tribunal méprise le combat paysan

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 19 janvier 2017) Pour Dominique Henry, l’une des neuf prévenus des 1000 vaches, l’acharnement s’ajoute à l’acharnement. Le tribunal de Montbéliard l’avait convoquée à 14h pour recevoir le délibéré de son procès pour refus de prélèvement ADN, mais il n’a pas jugé bon de l’attendre. C’est donc en son absence, ce matin, qu’il l’a condamnée à 750 euros d’amende ! Le mépris ne fait donc aucun doute pour ce combat contre l’industrialisation de l’agriculture et la criminalisation des militants !
Cette condamnation, et le mépris qui l’accompagne, ne fait que renforcer notre détermination à lutter contre ce système destructeur. C’est pourquoi Dominique Henry, soutenue par la Confédération paysanne, a pris la décision de faire appel. Nous n’accepterons jamais d’être traités comme des criminels en agissant pour le bien commun.

Contacts :
Cécile Muret, Membre du Comité national, Bourgogne Franche-Comté : 06 31 26 85 48
Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22
Elina Bouchet, Chargée de communication : 06 95 29 80 78

Cet article est disponible en