Europe : A un an de la suppression des quotas laitiers

Communiqué de presse de la Coordination Européenne Via Campesina

(Bruxelles, le 1 avril 2016) ECVC réclame une responsabilité politique de la part de ceux qui ont décidé et soutenu la suppression de quotas laitiers en raison des situations dramatiques et de la mort programmée de quelques milliers d’exploitations en Europe qui en résulte

Un an après la suppression des systèmes de quotas et la mise à nue des mensonges et « chants de sirène » qui ont été servis au secteur laitier européen, la situation ne peut pas être pire.

 Outre la situation grave et sans précédent qui aujourd’hui affectent les petites et moyennes exploitations et qui touche également les grandes exploitations, on note également l’inefficacité, les actes dilatoires, l’hypocrisie et les mensonges auxquels les responsables politiques se livrent désormais, ceux-là même qui ont décidé de supprimer le système de quotas tout en étant conscients des conséquences que cela engendreraient dans le secteur laitier.

ECVC et ses organisations se sont toujours opposées à cette suppression et ont fait état des conséquences. ECVC exige une analyse claire et sans supercherie de la situation. La diminution du nombre de petits et moyens producteurs aux fins de servir la spéculation et l’intégration verticale du secteur laitier en Europe est inadmissible.

ECVC demande instamment à la Commission, au Conseil et au Parlement d’analyser en profondeur le problème et de résoudre la situation par les mesures suivantes :

  • Reprendre la limitation et le contrôle de la production pour éliminer les excédents et stabiliser le marché et les prix aux producteurs.

  • Augmenter le prix d’intervention publique des coûts de production, pour qu’il ait véritablement un réseau de sécurité aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs.

ECVC dénonce et apporte son soutien aux manifestations et revendications que ses organisations effectuent aujourd’hui au Portugal, en Galice/Espagne, en Autriche et d’autres qui seront menées dans les prochains jours, dans d’autresrégions d’Europe.

Isabel Vilalba: (Sindicato Labrego Galego – ECVC) 0034 60 890 5444

Jose –Miguel Pacheco: (Comité de Coordination ECVC) 0035 19 1873 6441

Genevieve Savigny: (Comité de Coordination ECVC) 0033 62 555 1687

Andoni Garcia: (Coordinadora de Organizaciones de Agricultores y Ganaderos- ECVC) 0034 63 645 1569

 

Cet article est disponible en