Appel à l’action : Mobilisation pour les pleins droits des migrant.e.s et réfuglié.e.s

APPEL A L’ACTION
MOBILISATION POUR LE S PLEINS DROITS DES MIGRANTS ET RÉFUGIÉS
La Via Campesina
Rabat, dimanche 9 septembre 2018

Après sa rencontre à Rabat les 7,8 et 9 Septembre sous les auspices de la Fédération Nationale du Secteur Agricole, le Collectif International des Migrations et Travailleurs Ruraux de La Via Campesina lance cet appel à l’action à l’avis de toutes les organisations, les régions et les collectifs pour se mobiliser en faveur des pleins droits des immigré.e.s et réfugié.e.s, dans le cadre de l’approbation imminente du Pacte Mondial sur la Migration les 10 et 11 décembre à Marrakech.

Cet événement vient dans une période où la crise de la migration s’emprire en raison de la décision des pays du Nord de serrer les rangs pour contenir la migration et bloquer le mouvement des réfugié.e.s, en utilisant des pays du Sud -tels que le Maroc et le Mexique. Cela a entrainé une hausse des violations des droits humains des immigré.e.s et réfugié.e.s, la détention des migrant.e.s dans des camps de concentration y compris des enfants et des familles entières, ainsi que des fatalités en mer et au désert, ces derniers étant des routes fréquentées par la migration internationale.

À cette occasion, les états vont se rencontrer pour finaliser un Pacte Mondial sur la Migration, qui ne constitue pas un changement des politiques anti-migration et de l’offensive menée en cours contre les migrant.e.s et les réfugié.e.s, principalement par les pays du Nord. Ce sera plus ou moins la continuité des mêmes politiques qui considèrent les immigré.e.s et les réfugié.e.s comme une main d’œuvre bon marché pour l’économie du Nord et qui les criminalisent pour la simple raison d’être immigré.e.s ou réfugié.e.s sans aucune volonté politique de traiter les problèmes sous-jacents de la migration actuelle.

De sa part, la Vía Campesina sera présente à Marrakech pour exposer une alternative politique qui revient aux sources mêmes de la migration et l’exil des réfugié.e.s, et pour réclamer le plein respect de leurs droits, dans l’esprit de la solidarité, puisqu’une attaque visant une personne est une attaque qui nous vise toutes et tous.

En ce sens, nous appelons à la mobilisation de La Via Campesina, ses organisations, ses régions et ses collectifs, et de nos alliés afin de mener le plan d’action suivant :

1. Tenir un sommet alternatif pour Pacte Mondial de Solidarité avec les Immigré.e.s et Réfugié.e.s, qui garantie leurs pleins droits et préserve leur dignité humaine

2. Dénoncer le contenu régressif du pacte par rapport aux acquis en droits humains, son essence politique et sécuritaire, et son objectif de soumettre les immigré.e.s et les réfugié.e.s à la logique du marché

3. Participer à toutes les actions militantes en vue de faire pression sur les gouvernements afin de retirer ce pacte dégradant et scandaleux

4. Assurer la participation active et dynamique des organisations régionales de LVC en Afrique afin de dénoncer la situation déplorable et atroce que vivent les immigré.e.s et réfugié.e.s subsahariens au Maroc

5. Mettre fin à la construction des murs, centre de détentions, et à la militarisation des frontières

Action unitaire pour les pleins droits des toutes et tous les immgré.e.s et réfugié.e.s !

Globalisons la lutte, globalisons l’espoir !

La Via Campesina

Ce article est également disponible en English et Español.