17 avril 2023 – Journée internationale des luttes paysannes | Appel à l’action

Résister à la répression ! Face aux crises globales, construisons la souveraineté alimentaire pour assurer un futur à l’humanité !

Appel à des actions de solidarité internationale


Bagnolet | 17/03/2023 : La Via Campesina commémore la Journée internationale des luttes paysannes le 17 avril de chaque année, en mémoire du massacre de l’Eldorado do Carajás en 1996, où la machine étatique, de connivence avec les intérêts de l’agrobusiness, a assassiné 19 paysan·nes qui défendaient leur droit à la terre. En ce jour, nous soulignons et dénonçons également la criminalisation, l’oppression et la répression continues des communautés paysannes, de travailleur·euses, de migrant·es et de peuples autochtones dans le monde entier.

Nos vies sont en danger tout comme l’avenir de l’humanité

Retrouvez l’affiche ici.
La version canva est également disponible.

Rien qu’au cours des derniers mois, des mouvements sociaux au Brésil, en Palestine, au Paraguay, en Colombie, au Mali, en Équateur, en France, en Espagne, en Thaïlande, au Sri Lanka, en Indonésie, en Corée du Sud, au Kenya, au Canada, en Haïti, au Guatemala et au Pérou ont alerté le monde sur les violations des droits des communautés paysannes et rurales.

La faim est aussi une violence. La pandémie et les conflits en cours n’ont fait qu’accentuer la faim. Toutes ces prétendues crises sont une mise en accusation du modèle dominant du capitalisme qui existe aujourd’hui. Nos territoires, dont le climat et la biodiversité sont continuellement détruits par des intérêts capitalistes qui imposent de nouvelles technologies de plus en plus dangereuses sans aucun débat, consultation ou participation publique, voient leurs systèmes de vie menacés en permanence. L’instabilité politique et sociale est généralisée du fait des assassinats systématiques, des massacres, des disparitions forcées, des taux élevés de féminicides, des emprisonnements et des détentions arbitraires, des intimidations, des harcèlements et des menaces, des poursuites contre les défenseur·euses des territoires, des migrations forcées et des guerres contre les gens ordinaires.

Ce 17 avril, plus que jamais, nous réaffirmons que notre combat fait partie de la défense des droits humains et de la vie, comme le stipule la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysan·nes et autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP). Alors que le capital avance sur des territoires qui, jusqu’à récemment, étaient considérés comme “marginaux”, les paysan·nes, les peuples autochtones et les autres habitant·es des zones rurales représentent la principale frontière de résistance contre l’hydro-agro-extractivisme des multinationales. La Via Campesina est l’expression de cette action et de cette résistance collectives. Cette année, alors que notre mouvement mondial célèbre son 30e anniversaire, nous augmentons la pression pour construire un modèle systémique alternatif qui garantisse la justice sociale.

Le 17 avril est donc l’occasion de réaffirmer nos propositions concrètes. Nous construirons une société meilleure où nos diverses sociétés réalisent leur souveraineté alimentaire à travers la pratique de l’agroécologie. Nous continuerons à défendre nos droits en utilisant l’UNDROP et d’autres instruments internationaux. Nous construirons des sociétés meilleures et justes. Notre production alimentaire locale, l’autodétermination dans la dignité, la paix, le féminisme paysan et populaire ainsi que la souveraineté des peuples ne sont possibles qu’avec ces outils. Il n’y a pas de futur sans souveraineté alimentaire !

Notre appel à la 8ème conférence internationale

En novembre de cette année, La Via Campesina organisera sa 8e Conférence Internationale au Nicaragua. Lors de cette conférence internationale, nous rassemblerons les diverses propositions émanant de nos 182 organisations membres dans 81 pays. Nous bénéficierons d’un large éventail d’expériences que nos communautés paysannes et autochtones ont déjà mises en pratique. Nous échangerons et construirons une vision collective de l’avenir basée sur ces alternatives existantes et pratiquées dans nos communautés.

Alors que nous rassemblons nos propositions en vue de cet événement important, notre appel à l’union et à la construction d’une nouvelle société est bien exprimé dans le slogan pour notre 8e conférence: “Face aux crises globales, construisons la souveraineté alimentaire pour assurer un futur à l’humanité“.

La condition préalable à un tel futur est la fin immédiate et inconditionnelle de la criminalisation et de la persécution des mouvements paysans et de leurs leaders. Le mois d’avril est l’occasion pour nous de dénoncer collectivement cette persécution et de nous battre ensemble contre les forces qui nous oppriment.

Cet appel s’adresse à tous les membres de La Via Campesina pour qu’ils se rassemblent en avril et se fassent voir et entendre. Voici comment nous pouvons le faire :

  • Organisez des manifestations publiques et des forums contre les actes de criminalisation en cours dans vos territoires. Nous mettons à disposition une affiche pour que vous puissiez l’adapter, la traduire et la partager au sein de vos communautés. Vous pouvez le trouver ici et sur canva.
  • Partagez les actualités de ces actions sur les réseaux sociaux
  • Utilisez les hashtags #RésistancePaysanne #ArrêtezDeNousTuer #StopRépression, et partagez activement des photos, des vidéos et des affiches de vos actions publiques, de vos forums et de vos réunions.
  • Exprimez notre détermination collective à exister, à survivre et à construire une nouvelle société. Reprenez notre slogan officiel pour la 8e Conférence : “Face aux crises globales, construisons la souveraineté alimentaire pour assurer un futur à l’humanité !”
  • Diffusez-le, traduisez-le et adaptez-le à travers des supports de communication, des communiqués de presse et des actions publiques.
  • Utilisez le hashtag #8ConfLVC pour souligner nos actions en vue de la 8e Conférence internationale.
  • Une vidéo promotionnelle de notre 8ème conférence internationale – notre moment de rassemblement et de construction de nos alternatives – sera diffusée le lundi 20.
  • Suivez le site web et les comptes des réseaux sociaux de La Via Campesina pour des vidéos et plus encore ! Nous allons également republier une série de documents éducatifs et illustrés sur l’UNDROP, les semences paysannes et le féminisme paysan.
  • Envoyez les détails de vos actions et événements à communications@viacampesina.org. Nous ajouterons les détails à une carte globale qui représentera toutes vos actions de solidarité.

Face aux crises globales, construisons la souveraineté alimentaire pour assurer un futur à l’humanité !

Twitter (@viacampesinaFR)
Facebook (@ViaCampesinaOfficial)
Instagram (@la_via_campesina_official)

Ce article est également disponible en English and Español.