Mozambique : Agusto Mafigo. Le Président de l´Union Nationale de Paysans meurt

Communiqué de presse

Maputo, le 5 Août 2015 – L´Union Nationale des Paysans de Mozambique communique le décès, mercredi matin, de son président, le copain Augusto Mafigo. L´incident a eu lieu à la ville de Quelimane, province da Zambézia, où ce leader paysan se trouvait pour une autre mission de mobilisation et d´accompagnement, avec les associations paysannes associées à l´UNAC dans cette province. Mafigo, qui ne présentait pas de signes de maladie grave les jours avant son départ pour Zambézia, a été victime des crises de fortes convulsions et d´autres anomalies lors du petit matin de mercredi dernier, et il a été amené  à l´hôpital Provincial de Quelimane, où il est mort vers 08h30.

“Il n´y a pas de mots pour décrire ce que le copain Mafigo a signifié pour nous tous et toutes. Il s´agit d´une perte grande. On perd un cadre, un leader, un père, un héros”, a-t-elle dit, Ana Paula Tauacale, vice présidente de l´UNAC“.

Le président Mafigo, dans sa condition d´homme, avait un profond respect pour les femmes. Il a su  diriger le mouvement, sans s´imposer quand on coordonnait le mouvement comme Conseilleur d´ Administration. Il a toujours été humble et il dirigeait avec une grande simplicité´´, a ajouté Rita Rizuane, secrétaire du Conseil d´Administration de l´UNAC.

“Du copain Mafigo, on ne pourra jamais parler au passé. D´une camaraderie incommensurable, il a su conduire le mouvement des paysans au Mozambique depuis les postes les plus hauts en défense des intérêts des familles paysannes dans le processus de développement. Il s´est offert de tout son corps et son âme pour la cause noble des paysans et des paysannes. Il sera rappelé pour toute l´éternité pour la lutte contre les injustices et pour les droits humains. Un leader, un activiste, un vrai homme plein d´ humilité et de courage. On ne pourra pas réparer cette perte, mais on va se dresser sur son héritage”, a exalté Luis Muchanga, Coordinateur Exécutif de l´UNAC.

Mafigo a dédié toute sa vie  à la cause des paysans et des paysannes, depuis son entrée dans la petite association des paysans à N´pádue, aux proximités de la ville de Tete. Il a été élu  président de l´Union Nationale de Paysans en Octobre 2010, poste qu´il a géré jusqu´à la date de son décès.

Selon l´ancien Coordinateur Exécutif de l´UNAC, Diamantino Nhampossa, Mafigo “a dédié des décennies d´abnégation et de générosité. Il aurait pu suivre d´autres chemins, peut-être plus simples et agréables, mais il a choisi ce chemin sinueux de lutte inépuisable pour la cause des paysans mozambiquiens”.

Augusto Mafigo a été Vice président de l´Union Provincial de Paysans de Tete, de 2003 à  2006. En 2007, il a été élu  président de cette Union Provincial, poste qu´il a occupé jusqu´en 2010, quand il a été élu président de l´Union Nationale de Paysans.

A ses 58 ans, Mafigo laisse femme et huit enfants. Les cérémonies funèbres seront-elles vendredi prochain, le 7 Août, à 14 heures, à la ville de Tete, sa terre natale.

Note: Pour envoyer des messages de condoléances et de solidarité à la  famille paysanne, contactez:

unac@unac.org.mz – E-mail général de l´UNAC

boa.monjane@gmail.com – Équipe de Communication

Cet article est disponible en