10 Septembre : La Via Campesina appelle à des mobilisations contre le néolibéralisme

 

OMC, Banque Mondiale, FMI et accords de libre échange : Dehors !

L’heure de la souveraineté alimentaire a sonné !  

 

Non aux marchés de la terre –

Nous voulons une authentique réforme agraire MAINTENANT !

 

Le 10 septembre 2003, le leader paysan coréen M. Lee Kyun Hae s’est immolé devant la conférence ministérielle de l’OMC à Cancun, Mexique, entouré de milliers de manifestants. Il tenait une bannière qui disait : « L’OMC tue des paysans ! ». Cette année-là, les négociations de l’OMC ont échoué. Depuis ce jour-là, La Via Campesina commémore chaque année cette date, la journée internationale de la lutte contre l’OMC et le néolibéralisme.

 

A la fin juillet de cette année, sous une forte pression de mouvements sociaux grâce à la résistance d’un grand nombre de gouvernements aux demandes excessives de L’Union Européenne et des Etats Unis, les négociations de l’OMC ont a nouveau échoué. Cette institution se trouve maintenant dans une période d’hibernation indéterminée. Des paysans membres de la Via Campesina, des hommes et femmes du monde entier, ont célébré cet événement à Genève avec les pêcheurs et d’autres mouvements sociaux en juillet 2006.

 

L’impasse de l’OMC constitue une bonne nouvelle pour les peuples et les mouvements qui s’opposent depuis des années à ses politiques. Pourtant, ces mêmes politiques sont actuellement appliquées par le biais des accords de libre commerce signés entre pays ou régions. Pour cette raison, les membres de La Via Campesina intensifient actuellement leur lutte contre les ACL, en Corée de même que dans les autres régions.

 

En septembre 2006, notre mouvement célébrera le 3ème anniversaire de l’immolation de Lee Kyun Hae en organisant des manifestations et mobilisations contre les rencontres annuelles de la Banque Mondiale et du FMI à Singapour (11-21 septembre). La Banque Mondiale et le FMI font partie des institutions qui imposent des politiques  néolibérales telles que les privatisations et la libéralisation du commerce.

 

Notre message pour les réunions de Singapour du FMI et de la Banque Mondiale :

 

1/Nous nous opposons aux politiques de réformes agraires tournées vers le marché de la Banque Mondiale et nous promouvons une réforme agraire authentique. Nous continuerons à développer ce que nous avons promu durant le CIRADR en mars 2006.

 

2/Nous nous opposons aux politiques néolibérales promues par le FMI et la BM. Les politiques (et conditionnalités) imposées par ces institutions forcent les pays à ouvrir leurs marchés aux importations bon marché. Ils forcent aussi les gouvernements à limiter leurs dépenses publiques (pour le crédit, les intrants agricoles, l’eau, l’éducation…). Les projets de développement promus par la BM (infrastructure, grands barrages…) contribuent à l’expulsion des paysans de leurs terres et à la destruction des économies locales. La Banque Mondiale et le FMI sont en train de promouvoir les mêmes politiques néolibérales que l’OMC. Il est temps d’en finir avec ces institutions et de  les remplacer par des institutions promouvant la souveraineté alimentaire. 

 

3/Nous dénonçons la criminalisation de la lutte paysanne

Les politiques promues par la Banque Mondiale et le FMI forcent les paysans à résister s’ils veulent survivre et cultiver des aliments sur leurs terres. Cela crée de forts conflits entre les paysans et leurs gouvernements. Les paysans subissent une forte répression et criminalisation liées aux politiques promues par ces institutions. Nous voulons profiter de la rencontre BM/FMI pour dénoncer cela.

 

 

Mobilisations globales !

 

Nous encourageons tous les membres de La Via Campesina et leurs alliés à organiser des réunions, manifestations, mobilisations, débats publics et activités culturelles exprimant notre opposition à ces politiques dans vos communautés et pays.

Dates proposées pour les mobilisations : (Chaque communauté/organisation peut choisir une date entre les 10 et 19 septembre)

10 septembre : Commémoration de M. Lee Kyun Hae

18 et 19 septembre : Manifestations contre les réunions de la Banque Mondiale et du FMI. Il y aura une délégation internationale de La Via Campesina à Batam/Jakarta pour manifester contre les réunions de Singapour.

 

 

Cet article est disponible en