La voix de la Via Campesina à l’ONU

José Bové, l’emblématique dirigeant de la Via Campesina, sera l’un des conférenciers que présentera le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Kofi Annan, dans la matinée du dimanche 13 juin 2004, les résolutions du « Forum de la Société Civile » qui a lieu à São Paulo, Brésil, lors de la 11ème réunion de l’UNCTAD (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement).

C’est la première fois qu’un représentant du mouvement international Via Campesina interviendra en tant que porte-parole de la société civile lors d’une réunion internationale officielle. Pour José Bové, cette nomination en tant que porte-parole du Forum constitue une expression de la reconnaissance de la Via Campesina et de ses luttes en faveur, non seulement, de la Souveraineté Alimentaire et du droit des peuples à une alimentation saine et complète. Mais aussi, de sa dénonce du livre commerce et des politiques néolibérales qui prétendent convertir le monde en une marchandise.

Le lundi 14 juin, Via Campesina initiera sa IVème Conférence Internationale à Itaici, à près de 150kms de São Paulo.

Cette publication est également disponible en %s.