Forum Madagascar sur la souveraineté alimentaire

Aspects sociaux de la Souveraineté Alimentaire

  • Réflexion sur la mise en place de pré – scolaire dans les écoles publiques rurales.
  • Renforcement urgent des instituteurs et de leurs compétences pour les écoles publiques en milieu rural pour réduire la différence flagrante de niveaux d’instruction entre populations rurales et populations urbaines.
  • Renforcement des actions et de la mobilisation sociale d’alphabétisation en milieu rural avec la participation active des organisations paysannes.
  • Intensification de la mise en place d’infrastructures de production d’énergie électrique en milieu rural pour favoriser le développement de la transformation des produits agricoles, la création d’emplois et l’élimination des actes de banditisme.
  • Reconsidération du respect des Droits syndicaux et des Droits des travailleurs dans les entreprises franches et dans les entreprises agricoles nationales et étrangères. Développement du dialogue permanent travailleurs et employeurs pour l’amélioration du climat social dans les entreprises.
  • Renforcement de la mobilisation sociale sur le respect des Droits de la femme et contre les violences que subissent les femmes dans leurs foyers et dans la société.
  • Appui aux initiatives de migration des jeunes ruraux vers les vastes espaces fonciers exploitables en matière d’accès au crédit, d’infrastructures économiques et sociales et de protection contre les actes de banditisme en milieu rural.
  • Appui aux initiatives des jeunes entrepreneurs dans la création d’emplois.
  • Renforcement de l’intensification de mise en place d’infrastructures d’eau potable en milieu rural gérées par les organisations paysannes.
  • Refus catégorique de la privation de la JIRAMA (Société d’Etat de Distribution d’Eau potable et d’Energie électrique) qui est un patrimoine national stratégique et ressource publique dont dépend essentiellement la vie de la population.
  • Appui aux initiatives privées d’exploitation des ressources énergétiques renouvelables en milieu rural.
  • Mobilisation des secteurs privés dans l’émulation sur l’exploitation des ressources énergétiques renouvelables notamment en milieu rural.