Ferme des Bouillons: La force publique contre l’alternative

Communique de Presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 18 août 2015). Ce matin, les forces de l’ordre sont intervenues pour déloger les habitants de la Ferme des Bouillons, dans la banlieue de Rouen. Pour la Confédération paysanne, cette intervention violente inadmissible est le reflet d’une volonté politique de faire taire les alternatives.

Le projet collectif de la Ferme des Bouillons est issu d’une mobilisation pour empêcher l’artificialisation de l’une des dernières fermes de la banlieue rouennaise, alors vouée à devenir un centre commercial. Les services de l’Etat ont aujourd’hui admis que ces terres devaient garder leur vocation agricole. Justement, elles sont cultivées et des animaux y sont élevés !

La Confédération paysanne apporte tout son soutien aux paysans et militants de la Ferme des Bouillons. Les combats menés pour la sauvegarde des terres agricoles, aux Bouillons, à Notre-Dame-des-Landes et partout ailleurs, sont indispensables pour l’avenir. A l’heure où le système agricole va dans le mur, les alternatives doivent être soutenues, et non écrasée par la force !

Contacts:

Olivier Lainé,

Représentant Haute-Normandie au Comité national (sur place) : 06 08 54 99 26

Laurent Pinatel,

Porte-parole : 06 80 58 97 22

Elina Bouchet,

Chargée de communication : 06 95 29 80 78

Cet article est disponible en