Chargement Évènements

« Tous les évènements

  • Cet évènement est passé

Journée internationale des luttes paysannes

17 avril 2002 / 0h00

Appel à l’action pour le 17 avril 2002

Via Campesina se mobilisera le 17 avril pour une journée internationale de protestation. Nous invitons d’autres mouvements sociaux à se joindre à nous pour protester contre les politiques néolibérales et à se mobiliser pour un projet alternatif et une vie digne pour tous.

Lors du second Forum social mondial qui s’est tenu à Porto Alegre, les mouvements sociaux dont nous faisons partie ont confirmé avec enthousiasme leur volonté de continuer à lutter pour un projet alternatif aux politiques néolibérales. Nous espérons que cette journée du 17 avril sera l’occasion de l’exprimer haut et fort. L’an dernier, des actions ont été menées dans plus de 20 pays ; cette année, nous espérons plus.

L’objectif premier de cette journée de protestation est de démontrer l’illégitimité de la mondialisation néolibérale en tant que modèle économique mondial prédominant, qui entraîne d’énormes inégalités, l’exclusion et la paupérisation de nos populations. Nous nous battons pour la souveraineté alimentaire, une production paysanne durable et diversifiée, des aliments sains, des prix rémunérateurs pour le travail paysan, la réactivation des programmes de réforme agraire et le retrait de l’OMC du secteur de l’agriculture.

Nous proposons cette année deux axes de lutte : Contre les organismes génétiquement modifiés (OGM), les brevets, les semences produites à partir du gène Terminator, et contre la répression dont font l’objet les leaders de mouvements paysans.
Nous nous battons pour préserver une production agricole paysanne, basée sur des semences fermières, l’eau, la biodiversité, l’accès aux ressources génétiques pour les paysans (hommes et femmes) et un marché équitable pratiquant des prix justes. Nous luttons donc pour l’interdiction de l’utilisation des OGM dans la production agricole, des brevets, des semences à base du gène Terminator et autres technologies qui empêchent les paysans de reproduire leurs propres semences. Nous voulons l’établissement d’une législation qui respecte le caractère collectif de ces droits et la liberté d’accès aux ressources génétiques. ./..

NOUS DEVONS NOUS MOBILISER POUR LA LIBÉRATION DES PAYSAN(NE)S ACTUELLEMENT EMPRISONNÉS, LA FIN DES PERSÉCUTIONS ET LA PUNITION DES VÉRITABLES AUTEURS DES DÉLITS.

Nous avons le sentiment qu’il y a un accroissement de la répression. Récemment, José Bové, l’un des principaux leaders du mouvement anti-mondialisation, ainsi que d’autres amis de la Confédération Paysanne ont été condamnés à des peines d’emprisonnement. En Bolivie, plusieurs leaders agricoles sont en prison et d’autres sont persécutés, leur “crime” étant d’avoir oeuvré en faveur de la réforme agraire. En Indonésie, 9 paysans sont emprisonnés pour s’être opposés à l’acquisition de leurs terres par la Compagnie forestière nationale. Au Brésil, en Amérique centrale et dans de nombreux pays, des leaders paysans ont été assassinés et aucun jugement n’a eu lieu. Les responsables de cette répression sont ceux-là mêmes qui nous incitent au “dialogue” afin que l’on participe, en théorie, à l’élaboration de nouvelles politiques et à des forums tels que le Sommet de la FAO (Rome+5), de Johannesburg et d’autres. Via Campesina profitera de ces forums pour exiger la libération de nos amis et la fin de la répression.

Le 17 avril doit être une journée d’action mondiale. C’est pourquoi nous devons être tous unis, hommes et femmes, et organiser des actions fortes contre la mondialisation néolibérale et la répression qui prend pour cibles ceux qui luttent pour la cause des paysans et d’autres secteurs économiques. SEULE L’UNION NOUS PERMETTRA D’AVANCER.

Nous diffuserons dans les prochaines semaines : – une liste des paysans emprisonnés et de ceux faisant l’objet de persécutions ; – des demandes concrètes en ce qui concerne les semences, OGM et brevets. Mondialisons la lutte,mondialisons l’espoir !
Tegucigalpa, le 1er mars 2002, Honduras, C.A.

COMMISSION DE COORDINATION INTERNATIONALE DE VIA CAMPESINA )° Le 17 avril correspond à la Journée internationale de la lutte paysanne, établie suite au massacre de 19 paysans du Mouvement des sans terres (MST) qui a été perpétré au Brésil le 17 avril 1996 au moment de la deuxième conférence de Via Campesina à Tlaxcala (Mexique).

Pour recevoir toute information sur cette journée d’action svp s’inscrire à la liste “viacam17april” en envoyant un message blanc a viacam17april-subscribe@yahoogroups.com

Détails

Date :
17 avril 2002
Heure :
0h00
Catégorie d’évènement:
Étiquettes évènement :