Chargement Évènements

« Tous les évènements

Journée internationale contre la violence faite aux femmes

25 novembre / 8h00 à 30 novembre / 21h00

Rompre le silence, mettre fin à la violence. Résister au patriarcat et au capitalisme !

25 novembre 2018 – La Via Campesina est convaincue qu’il est urgent de s’organiser collectivement pour dénoncer et mettre fin à  la violence qui a eu lieu et qui a encore lieu à l’heure actuelle, dans nos pays, dans nos maisons, dans nos organisations. Cette violence est enracinée dans le patriarcat, le viol et  la réification des femmes et doit être effacée de notre société, de nos territoires, de nos corps et de vies.

En ce 25 novembre, journée internationale contre la violence faite aux femmes, mais aussi chaque jour, les paysannes et paysans de La Via Campesina disent : ” Mettons fin à de violence contre les femmes, rompons le silence, résistons et affrontons le patriarcat et le capitalisme . Nous sommes contre tous les types de violence qui affectent encore de nombreuses femmes dans les campagnes et dans les villes. Nous devons vaincre la barbarie, le fascisme et le manque de respect des droits les plus fondamentaux. Nous devons combattre aujourd’hui et chaque jour en tant que classe ouvrière. Nous comprenons que le capitalisme est la principale source d’inégalité et que de ces inégalités jaillissent de nombreuses formes de violence. C’est pourquoi cette lutte est une aussi lutte de classe.

Notre proposition et nos outils de transformation viennent de la terre dans laquelle nous, les femmes, nous sommes ancrées, de la terre cultivée en agroécologie pour atteindre la souveraineté alimentaire, de la recherche collective pour la construction de l’égalité dans nos espaces d’action et d’étude, des marches et des luttes auxquelles les femmes participent pour construire la FEMME NOUVELLE ET l’HOMME NOUVEAU qui bâtiront la nouvelle société. Il est clair pour nous que la seule façon de mettre fin au machisme est d’affronter l’oppression et l’exploitation et que seuls les femmes et les hommes organisés dans nos mouvements populaires, paysans, urbains, mouvements des pêcheurs et des peuples des forêts peuvent mener à bien cette lutte pour la construction de l’égalité.

Nous, paysannes et paysans de la Via Campesina, des 182 organisations paysannes membres du mouvement dans 81 pays du monde, nous disons OUI à l’égalité, et FIN à la violence contre les femmes. Nous voulons et nous nous engageons quotidiennement à construire une vie sans violence, sans discrimination et sans exploitation envers les femmes.

La société que nous voulons est sans violence contre les femmes !

Ce article est également disponible en English et Español.

Détails

Début :
25 novembre / 8h00
Fin :
30 novembre / 21h00