Chargement Évènements

« Tous les évènements

  • Cet évènement est passé

17 avril : Mali (Bamako ) Rencontre du COASP-Mali

17 avril 2014 / 0h00

(17 avril, Bamako) Le 17 avril 2014, journée internationale des luttes paysannes 2014 ayant pour thème les semences paysannes, le Comité Ouest Africain pour les Semences Paysannes Mali – COASP Mali s’est retrouvé dans les locaux de la CNOP membre de la Via Campesina. Le groupe comptant plusieurs organisations maliennes de différentes régions du Mali, engagées pour les semences traditionnelles et paysannes s’était constitué en mars 2014, lors de la 4ème foire ouest africaine des semences paysannes (1). Les organisations présentes lors de la réunion de Bamako étaient : AOPP Kayes, CNOP, COFERSA, Coopérative Dun Ka Fa de Safo, RHK, URCAK, Cab Deme So, Copagen, Bede, Doni Blon, GRDR

De retour au Mali, les représentants de 4 régions se sont rencontrées à l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes. Plusieurs temps ont rythmé cette journée qui a permis au groupe de se consolider :

  • Echanges d’idées pour affirmer la vision du groupe et pour l’élaboration d’un plan d’action.
  • Formation et information sur les réglementations et les droits des paysans avec un focus sur le Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l’Agriculture et l’Alimentation TIRPAA et sur la loi nationale sur les semences végétales avec l’appui d’un juriste de la Copagen (Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain).
  • Rencontre du responsable de l’Unité des Ressources Génétiques de l’institut de l’Economie Rural IER qui est le point Focal du TIRPAA au Mali.

Cette journée a permis au COASP d’identifier les fenêtres pour les droits des agriculteurs sur leurs semences. En effet, la loi nationale sur les semences végétales a évolué et reconnaît maintenant que l’usage des semences traditionnelles au Mali est libre.

Cependant, le COASP Mali souhaite mieux comprendre les mécanismes et règles du jeu concernant les droits d’obtentions végétales sur des variétés issues des semences paysannes obtenues par la recherche publique. Selon l’institution, cela n’a pas été fait pour restreindre les droits des communautés paysannes sur leurs semences mais dans une volonté de se protéger du biopiratage par des firmes privées. Au sortir de la journée, le COASP Mali affirme qu’il restera vigilant sur ces questions réglementaires et va accentuer son travail de valorisation des semences paysannes dans les champs et les assiettes.

(1) Participation à la foire ouest-africaine avec plus de 300 participants de 54 délégations venant des différentes régions d’Afrique de l’Ouest et du monde entier avec pour thème « les mils nourrissent l’Afrique ». Lire la déclaration.

Atelier à Dakar sur l’Utilisation durable des semences paysannes pour un dialogue multi-acteurs. Lire les recommandations

Détails

Date :
17 avril 2014
Heure :
0h00
Catégorie d’évènement:
Étiquettes évènement :