Chargement Évènements

« Tous les évènements

  • Cet évènement est passé

17 Avril: Les paysans se mobilisent afin de marquer les deux décennies de lutte pour défendre la terre et la vie

17 avril 2016 / 0h00

Communiqué de presse: La Via Campesina

(Harare, 15 avril 2016): Le 17 avril, Journée internationale des luttes paysannes, des millions de paysans et leurs alliés – femmes et hommes – partout dans le monde s’unissent dans une journée d’actions pour commémorer le massacre de 19 paysans sans terre en 1996[1] au Brésil et dans le but de poursuivre la lutte pour la terre et la vie. Deux décennies après cet événement odieux, ayant eu lieu à Eldorado dos Carajás, on continue à agresser et à tuer des paysans et paysannes au motif qu’ils défendent leurs droits. Ces dernières semaines, Berta Caceres, activiste du Honduras, a été assassinée  ainsi que d’autres paysans en Colombie, aux Philippines et au Brésil. La criminalisation de la protestation sociale et les nombreuses autres formes de violations de droits humains continuent.

La Via Campesina dénonce tous types d’injustices affectant le mode de vie des paysans et paysannes, héritage important des peuples au service de l’humanité.

On tente constamment de faire progresser le modèle de l’agro-business qui impose la pratique de la monoculture, qui privatise la terre et les ressources naturelles pour augmenter les bénéfices tout en niant la réalisation du bien de la société. Ce modèle détruit la biodiversité, utilise de plus en plus d’intrants toxiques, expulse les paysan(e)s de leur terre et force les gouvernements et les États nations à se plier à leur volonté.

Contrairement à de nombreux gouvernements, qui continuent à nouer des alliances répressives avec le monde des grandes entreprises afin de promouvoir la maximisation de leurs profits, La Via Campesina estime que l’heure est venue d’ériger une économie fondée sur l’équité qui restaurerait l’équilibre entre l’humanité et la nature en se basant sur les principes de la Souveraineté alimentaire.

“Il est inacceptable qu’en 2016, des paysans et des paysannes se fassent assassiner au motif qu’ils défendent les fondements même de la vie: la nature et le droit à cultiver des aliments sains” déclare Elizabeth Mpofu, coordinatrice générale de La Via Campesina.

Avec des certaines d’actions se déroulant dans tous les continents, les paysans et leurs alliés sont unis en solidarité pour défendre leur terre et repousser les attaques frontales contre leurs camarades partout dans le  monde. Ces actions, menées localement par les organisations paysannes membres de La Via Campesina et de nombreux autres groupes, collectifs et organisations, incluent la réclamation des terres expropriées, des manifestations contre les modèles de l’agro-business, des foires sur la souveraineté alimentaire, des échanges de semences, la projection de vidéos, des conférences et bien d’autres activités.

Contact Presse:

Viviana Rojas Flores: (55) 6199299536

Porte- parole:

Marina Dos Santos (Espagnol, Portugais)

Federico Pacheco (Français)

Elizabeth Mpofu (Anglais): +263 772 443 716

Enregistrez vos actions en nous envoyant l’information concernant vos événements à notre adresse courriel:lvcweb@viacampesina.org

Veuillez également envoyer vos photos, vidéos, affiches, dépliants etc. Nous les publierons ainsi qu’une carte de toutes les actions sur www.viacampesina.org


[1] Le 17 avril 1996, dans l’Etat amazonien de Pará, à Eldorado dos Carajás, la police militaire a attaqué des paysans membres du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST), occasionnant 19 morts et 69 blessés. Ce jour-là, 1500 paysannes et paysans sous l’égide du MST avaient occupé et bloqué l’autoroute BR-150 à Eldorado dos Carajás, dans le but de faire pression sur l’État et le Gouvernement fédéral pour faire appliquer la réforme agraire. Les autorités de l’État, la police, l’armée et les grands propriétaires locaux étaient tous impliqués dans la préparation t l’exécution de ce massacre.

Détails

Date :
17 avril 2016
Heure :
0h00
Catégorie d’évènement:
Étiquettes évènement :