|

Brésil : Les femmes du MST dénoncent le génocide à Gaza

8 mars 2024 : Extrait du site web du MST

Les Femmes Sans Terre du District Fédéral et des Environs dénoncent, à travers cette déclaration, la pratique génocidaire que l’État d’Israël impose au peuple palestinien et expriment leur solidarité envers toutes les victimes du sionisme. En ce vendredi 8 mars, 300 Femmes Sans Terre ont tenu une manifestation devant l’ambassade d’Israel à Brasília pour dénoncer cette politique perverse et exiger un cessez-le-feu immédiat.

Cette action s’inscrit dans la Journée Nationale de Lutte des Femmes Sans Terre. Dans le District Fédéral et les Environs, la campagne a débuté ce jeudi 7 mars par un moment d’étude et de discussion entre les Femmes Sans Terre. Plus tard ce vendredi 8 mars, un événement aura lieu à la Superintendance Régionale de l’INCRA, à Brasília.

Depuis le 7 octobre de l’année dernière, l’armée israélienne a tué plus de 30 000 Palestinien·nes, dont plus de 13 000 enfants et près de 9 000 femmes.

Environ 60 000 femmes enceintes sont en danger, car Israël, en plus de bombarder les hôpitaux (32 hôpitaux et 53 centres médicaux détruits), empêche l’entrée de fournitures médicales et de médicaments de base. De plus, 7 000 personnes sont déjà portées disparues, dont 70 % sont des femmes et des enfants.

En cette Journée des Femmes Sans Terre, nous exprimons notre solidarité envers le peuple palestinien car nous comprenons que nous sommes unis dans la lutte pour la terre. Nos familles, les squatteurs, les petit·es agriculteur·rices, les travailleur·euses du monde rural ont été expulsé·es de la campagne pour étendre l’agro-business. Notre dignité a cédé la place à des millions d’hectares de soja, de maïs, de coton et d’eucalyptus. Retourner à la terre, produire une alimentation saine et lutter contre la violence et les autres injustices sociales est notre principale lutte.

De la même manière, la lutte et la résistance du peuple palestinien se poursuivent. Israël est responsable de la création de plus de deux millions de Palestinien·nes sans terre, expulsés de leurs foyers, de leurs terres, séparés de leurs familles. La lutte pour défendre leurs territoires et leurs corps est ce qui anime la résistance historique palestinienne. Comme le dit le slogan de notre campagne cette année : « Nous lutterons ! Pour nos corps et nos territoires, pas un·e de moins ! »

Notre lutte pour la Réforme Agraire Populaire implique nécessairement l’exercice de la solidarité en tant que valeur. C’est pourquoi nous avons déjà fait don de 13 tonnes de nourriture au peuple palestinien. Et nous continuerons à faire des dons. Après tout, la terre n’est pas faite pour générer des profits, mais pour nourrir ceux qui ont faim.

Nous resterons mobilisées dans la lutte et la solidarité avec le peuple palestinien. Nous marcherons jusqu’à ce que la Réforme Agraire soit une réalité au Brésil !

Cessez-le-feu maintenant !
Vive le peuple palestinien ! Vive la résistance populaire !
Libérez la Palestine !
Femmes en lutte ! Pas une de moins !

Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre dans le District Fédéral et les Environs – MST

Photo: André Gouveia

Cette publication est également disponible en %s.