La politique commerciale de l’UE à contre-courant des objectifs de durabilité et de souveraineté alimentaire

La politique commerciale de l’UE à contre-courant des objectifs de durabilité et de souveraineté alimentaire

L’UE devrait contrôler les prix des produits agricoles et abandonner son approche consistant à conclure des accords de libre-échange (ALE), tel que l’accord en suspens avec le Mercosur, a expliqué un représentant de l’organisation paysanne Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) à Euractiv lors d’un entretien.
ECVC propose de paralyser les négociations avec le Mercosur et de geler les accords de libre-échange existants », a indiqué à Euractiv Andoni Garcia Arriola, un agriculteur espagnol membre du comité de coordination de l’organisation.

La Via Campesina exprime sa solidarité aux paysan·nes coréen·nes confronté·es à la répression et à la criminalisation.

La Via Campesina exprime sa solidarité aux paysan·nes coréen·nes confronté·es à la répression et à la criminalisation.

Le 4 juillet 2024, plus de trois mille paysan·nes coréen·nes ont manifesté à Séoul pour défendre leur droit à des moyens de subsistance et pour appeler à la réalisation d’une agriculture nationale responsable à l’ère des catastrophes climatiques. Ils·elles visaient à attirer l’attention sur les graves dommages causés à l’agriculture par le changement climatique et ont protesté contre l’absence de mesures de réparation de la part du gouvernement coréen. Ils·elles ont également protesté contre la chute des prix des produits agricoles due aux politiques d’importation du gouvernement, avertissant des crises aiguës dans les zones rurales gravement touchées par les pertes de production.

Rapport « Haïti debout » : Les troupes kenyanes en Haïti et la résistance paysanne

Rapport « Haïti debout » : Les troupes kenyanes en Haïti et la résistance paysanne

Le 25 juin dernier, plus de 400 officiers kényans sont arrivés en Haïti dans le cadre d’une stratégie néocolonialiste visant à miner la souveraineté haïtienne. Depuis le Core Group et plus récemment la CARICOM, les États-Unis ont promu l’escalade de violence que nous avons observée en Haïti, en ne prenant pas suffisamment de mesures pour arrêter le trafic d’armes depuis leur territoire, ce qui a été exploité par les bandes criminelles qui contrôlent aujourd’hui la capitale, Port-au-Prince.

France : Déclaration de solidarité de La Via Campesina suite aux résultats des élections

France : Déclaration de solidarité de La Via Campesina suite aux résultats des élections

Après le deuxième tour des élections législatives, nous nous joignons au sentiment de soulagement et félicitons le peuple français d’avoir réussi à faire barrage à l’extrême-droite et d’avoir donné la victoire à la coalition de gauche.
Partout où l’extrême-droite arrive au pouvoir, elle oppose les populations les unes aux autres, renie les droits humains, persécute les minorités ethniques, religieuses ou de genre, s’attaque aux politiques sociales et défend les privilèges des plus riches. Les paysan·nes et les travailleur·euses du monde rural sont souvent parmi les premières victimes de ces politiques anti-sociales et autoritaires.

Paysan·nes coréen·nes en colère : crise climatique, pertes de récoltes, coûts élevés et importations bon marché menacent leur survie

Paysan·nes coréen·nes en colère : crise climatique, pertes de récoltes, coûts élevés et importations bon marché menacent leur survie

Indigné·es par les politiques du gouvernement de Yoon Suk-yeol favorisant la destruction agricole et les suicides liés aux exploitations agricoles, les paysan·nes de tout le pays se sont rassemblé·es devant l’Assemblée nationale de la République de Corée le 4 juillet. Ils·elles convoquaient un Congrès national pour aborder une crise existentielle dans les zones rurales. Les paysan·nes protestataires ont appelé à l’amélioration des politiques nationales pour protéger les intérêts des petit·es producteur·rices alimentaires face aux crises climatiques, aux pertes de récoltes, à la hausse des coûts des intrants et à la volatilité des prix.

France : la Confédération paysanne ne veut pas de l’extrême droite au pouvoir

France : la Confédération paysanne ne veut pas de l’extrême droite au pouvoir

A la veille du second tour des législatives en France, la Confédération paysanne réaffirme le besoin urgent d’une politique de rupture avec les politiques libérales. Face au risque imminent d’une majorité absolue pour le RN, parti qui divise la Nation et porte un projet libéral, xénophobe, anti-féministe, homophobe, anti-social, anti-écologique, la Confédération Paysanne fait cet appel en conscience pour l’intérêt général et pour protéger les personnes et les minorités les plus exposées.

La Via Campesina exhorte l’ONU commerce et développement (CNUCED) à soutenir un cadre commercial mondial basé sur la souveraineté alimentaire

La Via Campesina exhorte l’ONU commerce et développement (CNUCED) à soutenir un cadre commercial mondial basé sur la souveraineté alimentaire

Dans une lettre ouverte adressée à Mme Rebeca Grynspan Mayufis, Secrétaire générale d’ONU commerce et développement (CNUCED), La Via Campesina adresse ses salutations à l’occasion du 60e anniversaire de la CNUCED, rappelant ses idéaux fondateurs pour un commerce mondial équitable.

URGENT : DÉCLAREZ GAZA COMME ZONE DE FAMINE ET METTEZ FIN AU GÉNOCIDE IMMÉDIATEMENT !

URGENT : DÉCLAREZ GAZA COMME ZONE DE FAMINE ET METTEZ FIN AU GÉNOCIDE IMMÉDIATEMENT !

Les Nations Unies et l’Autorité palestinienne doivent adopter cette déclaration et coordonner les efforts mondiaux et locaux en partenariat avec la société civile palestinienne pour élaborer un plan immédiat visant à atténuer ces impacts, à renforcer les niveaux d’aide d’urgence pour les citoyen·nes du secteur et à œuvrer pour la responsabilité et la poursuite de l’occupation pour ses crimes de guerre et crimes contre l’humanité.