Nous sommes le présent et l’avenir de l’agriculture durable

L’articulation des jeunes paysans, paysannes, agriculteurs et agricultrices de La Via Campesina lutte pour encourager les jeunes à continuer à vivre dans les zones rurales à travers le monde, à rester agriculteurs ou à retourner à l’agriculture et au travail de la terre. Les jeunes agriculteurs, agricultrices, paysans et paysannes, occupent une position unique dans la transition agraire qui a lieu actuellement dans le monde entier. Ils font aujourd’hui face à de nombreuses discriminations politiques, économiques et sociales. Mais, les jeunes de la Via Campesina sont convaincus que la seule solution à tous ces problèmes consiste à mettre en œuvre la souveraineté alimentaire en s’appuyant sur notre approche globale de l’agroécologie. C’est pour cette raison qu’ils travaillent depuis leur III assemblée des jeunes à Jakarta en 2013 sur cinq thèmes principaux : l’agroécologie ; l’énergie et les changements climatiques; la souveraineté alimentaire ; l’accès à la terre, au territoire et aux ressources naturelles ; les migrations ; et la santé. Ils ont décidé de travailler sur ces thèmes car ils estiment qu’il s’agit d’un moyen efficace de développer leur vision de l’agriculture constituant la base d’une société radicalement nouvelle.

Ce article est également disponible en English and Español.