Souveraineté alimentaire

Japon: Mouvement des agriculteur·trices familiaux·ales Nouminren se mobilise pour préserver la souveraineté alimentaire

La Loi fondamentale sur l’alimentation, l’agriculture et les zones rurales au Japon, la législation la plus importante dans le secteur agricole, fait actuellement l’objet d’un examen par le gouvernement japonais. Alarmé par la menace pesant sur la souveraineté alimentaire du pays, le Mouvement des agriculteurs familiaux japonais (Nouminren) a présenté une proposition préconisant un départ des politiques alimentaires et agricoles néolibérales en place.

Discours enflammé d’une paysanne au Parlement européen dénonçant les accords de libre-échange, le colonialisme et les sanctions.

Morgan Ody, le Coordinatrice Générale de La Via Campesina et une petite agricultrice maraîcher de Bretagne, en France, qui est membre de l’ECVC et de la Confédération Paysanne française, prononce un discours enflammé lors d’une conférence au Parlement européen, tenue en parallèle du sommet UE-CELAC. Elle dénonce les effets néfastes des accords de libre-échange, des politiques coloniales et des sanctions unilatérales qui ont créé une crise alimentaire sans précédent dans le monde.

Processus Nyéléni : Reconnaître le pouvoir des mouvements populaires

Ensemble nous sommes parvenus à la démocratisation des questions d’alimentation et agriculture mondiales, en obtenant notamment la réforme du Comité des Nations Unies de la sécurité alimentaire mondiale. Nous avons aussi garanti la reconnaissance politique des paysans comme jouissant de droits grâce à la ratification de l’UNDROP.

Vidéo explicative : qu’est-ce que la souveraineté alimentaire ?

La souveraineté alimentaire est le droit de chacun et chacune, partout dans le monde, de produire des aliments localement et de manière durable grâce à des méthodes agroécologiques qui respectent le contexte climatique, culturel et géographique de chaque région.