Suisse : Notre réponse au Conseil fédéral, l’agriculture paysanne est notre vision

Communiqué de Uniterre

(Lausanne, 16 février 2017) Le Conseil fédéral a refusé mercredi 15 février, sans contre projet, l’initiative „Pour la souveraineté alimentaire“. Notre initiative populaire pour une agriculture locale, durable, diversifiée, rémunératrice et sans OGM souhaite un changement fondamental de paradigme. Nous nous engageons pour une économie locale et circulaire et pensons aux générations futures. Cela nécessite de renforcer une agriculture socialement et écologiquement durable. Nous sommes en ce sens complètement en phase avec les recommandations du rapport mondial sur l’agriculture (2008) et des objectifs durables de l’ONU comme de l’agenda 2030. 

Lire la suite : Suisse : Notre réponse au Conseil fédéral,...

Vote CETA : Eurodéputés, soyez élus du peuple

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 14 février 2017) L’accord de libre-échange Union européenne/Canada doit être soumis au vote demain au Parlement européen, puis être mis en place par anticipation, avant le vote des parlements nationaux. Les eurodéputés sont donc la dernière barrière pour stopper un accord qui détruira les agricultures des deux côtés de l’Atlantique et dont les populations ne veulent pas !

Approuver cette signature, en pleine crise agricole, serait signe d’un mépris total pour les éleveuses et éleveurs de bovins viande ici, et de vaches laitières là-bas, ainsi que pour toutes les productions. Alors que nous nous battons pour que la production soit cohérente avec la demande des consommateurs sur chacun de nos territoires et soit ainsi justement valorisée et rémunérée, on voudrait nous imposer des contingents qui ne font que multiplier l'offre et effondrer les prix à la production ! De même, les paysans croulent sous les factures, et on voudrait accentuer leur dépendance au système agro-industriel en renforçant la propriété intellectuelle sur les semences !

Lire la suite : Vote CETA : Eurodéputés, soyez élus du peuple

Suisse : Nous restons fidèles à notre vision

Article paru dans le journal d'Uniterre

(Lausanne, le 26 janvier 2017) Seul un petit nombre de parlementaires soutient ouvertement notre initiative pour la souveraineté alimentaire. Nous pouvions nous y attendre, puisqu’il est impossible de répondre à nos revendications avec des bouts de sparadrap. Fin novembre 2016, le Conseil des Etats a décortiqué l’initiative de l’Union suisse des paysans (pour la sécurité alimentaire) et présenté un contre-projet. Le résultat est tragique. « L’approvisionnement de la population avec des denrées alimentaires issues d’une production indigène » a été remplacé par « des relations commerciales transfrontalières qui contribuent au développement durable de l’agriculture et du secteur agroalimentaire », ce qui n’est pas équivalent. Ce même contre-projet est censé couper les ailes à l’initiative « pour la souveraineté alimentaire », mais c’est sans compter l’élan que notre mouvement est en train de prendre.

Lire la suite : Suisse : Nous restons fidèles à notre vision

CETA : Un rapport pour ouvrir les yeux des eurodéputés

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 02 février 2017) Alors que le Parlement européen doit signer l’accord de libre-échange avec le Canada à la mi-février, un groupe de chercheurs vient de présenter un rapport sur ses conséquences pour l’élevage. Jusqu'ici, aucune étude d'impact n'avait été commandée afin d'éclairer les débats. Le verdict est sans appel : le CETA serait une catastrophe pour les agricultures des deux côtés de l’Atlantique. Il ne s’agit pas là d’affichages politiques mais de travaux scientifiques. Les balayer d’un revers de main en s’appuyant sur le prétexte fallacieux du repli nationaliste serait le signe clair d’un mépris total pour les éleveurs d’Europe et du Canada, et pour les préoccupations de la population sur son alimentation.

Lire la suite : CETA : Un rapport pour ouvrir les yeux des...

Informations supplémentaires